DĂ©couvrez une nouvelle maniĂšre de lutter contre le stress des examens, des interrogations ou bien encore des devoirs grĂące Ă  la sophrologie.

N’est-ce pas rageant d’avoir compris ton cours et de le connaĂźtre mais ne pas avoir rĂ©ussi ton contrĂŽle ou ton DST ? Et au final, d’avoir une note qui ne correspond pas Ă  ton niveau « rĂ©el Â» ?

Le stress des examens peut bloquer l’Ă©lĂšve, que ce soit en interrogation, en DST, au brevet ou au bac. Cette impression d’avoir tout oubliĂ© ! De ne pas arriver Ă  te concentrer sur ta copie, de passer d’un sujet Ă  l’autre sans avancer. Ce stress peut arriver dans toutes les matiĂšres et certains ont mĂȘme une vraie phobie des maths.

Et ces effets peuvent aussi s’accompagner de sensations corporelles. Une accĂ©lĂ©ration du rythme cardiaque, une sensation d’oppression, des maux de ventre ou de tĂȘte, une transpiration soudaine, une crispation
 Mais aussi, pour certains, des symptĂŽmes comme des pleurs, du nĂ©gativisme avec des phrases comme « Je suis nul, je n’y arriverai pas
 ». Sans oublier le sommeil avec bien souvent des problĂšmes d’endormissement la veille de l’épreuve.

Selon les jeunes, le stress peut se manifester de façon trĂšs diffĂ©rente. C’est pourquoi la sophrologie peut ĂȘtre un outil efficace pour combattre le stress et s’apaiser.

stress des examens et sophrologie soutien scolaire

La sophrologie, qu’est-ce que c’est ?

La sophrologie est une mĂ©thode se basant sur des techniques de respiration, de mouvements corporels et de visualisation positive. Elle a Ă©tĂ© crĂ©Ă©e dans les annĂ©es 1960 par le Dr Caycedo qui s’est inspirĂ© du yoga, de l’hypnose et de la mĂ©ditation.

Stress et physiologie : comment ton corps traduit-il le stress ?

Les symptÎmes du stress sont bien souvent corporels. La sophrologie y répond avec une de ses bases, la respiration abdominale. On alors mobilise le diaphragme, un muscle situé sous la cage thoracique. Cela active le systÚme parasympathique qui permet de réguler le stress.

« Nous devrions tous apprendre Ă  respirer correctement. « C’est utile pour le stress et aussi pour mieux se concentrer le jour J », explique Catherine Auguste, sophrologue Ă  Boulogne-Billancourt, spĂ©cialisĂ©e notamment dans le suivi des jeunes (enfants, ados, Ă©tudiants
) et la prĂ©paration des examens. Pour y parvenir, la sophrologie propose des techniques concrĂštes, faciles Ă  reproduire soi-mĂȘme au quotidien.

Stress des examens et confiance en soi

Je peux le faire !

Si je suis convaincu que je n’y arriverai pas, je ne serai pas dans de bonnes conditions pour rĂ©ussir l’évaluation. En revanche, si je me reprĂ©sente le dĂ©fi comme acceptable, si je considĂšre que j’ai les ressources nĂ©cessaires, si je me dis « Je peux le faire Â», le stress est alors un alliĂ©.

C’est le rîle de la visualisation, autre base de la sophrologie. Il faut se construire une image positive de ce qui va se passer.

La visualisation pour vaincre le stress

Si les examens sont anxiogĂšnes, c’est peut-ĂȘtre aussi parce que j’ai Ă©chouĂ© par le passĂ©. La visualisation permet de donner l’information au cerveau que cela peut se passer diffĂ©remment. En effet, les recherches en neurosciences dĂ©montrent que le cerveau ne fait pas la diffĂ©rence entre ce qui a Ă©tĂ© puissamment imaginĂ© et la rĂ©alitĂ©. 

Les sĂ©ances de sophrologie permettent ainsi de renforcer la confiance pour ĂȘtre au mieux le jour de l’examen.

La visualisation, comment ça marche ?

AprĂšs avoir guidĂ© par la voix pour crĂ©er un Ă©tat de dĂ©tente, le sophrologue invite l’adolescent Ă  se remĂ©morer des expĂ©riences passĂ©es et rĂ©ussies. Cela peut ĂȘtre des moments de fiertĂ©, avec la certitude d’une rĂ©alitĂ© dĂ©jĂ  vĂ©cu ce bien-ĂȘtre pour en faire un rĂ©servoir de positif et de capacitĂ©s. Cette technique permet de raviver la confiance en soi. Le sophrologue peut aussi amener le jeune Ă  vivre agrĂ©ablement une Ă©preuve, pendant sa rĂ©alisation ou aprĂšs son aboutissement positif. Il peut alors envisager l’examen en ayant confiance dans ses capacitĂ©s et potentiels. 

Au TOP de son potentiel

Certaines de ces techniques sont aussi utilisĂ©es par les sportifs de haut niveau et les troupes d’élite de l’armĂ©e et de la police, pour mieux gĂ©rer la pression. On parle alors de Techniques d’Optimisation du Potentiel, ou TOP. Elles permettent de rester concentrĂ© au maximum sur l’objectif. Ou encore de conserver ses moyens par la maĂźtrise des effets physiologiques liĂ©s au stress.

La sophrologie en pratique

Pour la gestion du stress des examens, « bien souvent des bienfaits sont ressentis dĂšs la premiĂšre sĂ©ance, notamment en matiĂšre de respiration et recentrage Â», constate Catherine Auguste.En gĂ©nĂ©ral quelques sĂ©ances (quatre Ă  cinq, Ă  raison d’une fois par semaine ou toutes les deux semaines) suffisent pour acquĂ©rir des outils pour ĂȘtre autonome dans sa pratique. Cela dĂ©pend du niveau d’anxiĂ©tĂ©.

Le dĂ©roulĂ© type d’une sĂ©ance ? AprĂšs un temps d’échange et un peu de pĂ©dagogie sur la thĂ©matique de la sĂ©ance, on commence par des exercices de relaxation dynamique pour relĂącher les tensions. Puis des exercices de visualisation mentale pour ĂȘtre confiant et concentrĂ©, donc en pleine possession de ses moyens.


Une question sur la sophrologie ?

Besoin d’un accompagnement pour vous ou votre enfant ?

Contactez Catherine Auguste par téléphone ( 06 31 37 25 07 ), en consultant son site (ou via Doctolib).


Et si votre enfant a besoins d’aide pour les devoirs Ă  la maison, pour ses cours ou se prĂ©parer Ă  un examen, Le Bon BinĂŽme est lĂ  pour vous aider !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *