Les semaines qui précèdent la rentrée représentent une période pendant laquelle chacun a envie de renouvellement. C’est le moment idéal pour mettre toutes les chances de son côté pour être en bonne disposition pour la rentrée. On aménage les chambres d’étudiants pour les plus grands et on aide nos adolescents à avoir un environnement serein pour faire les devoirs qui leur seront demandés cette année !

Maman, t’as pas vu mon livre de maths ?

Comment bloquer un créneau avec son adolescent ?


Pour bien commencer l’année avec votre adolescent, vous n’allez pas vous contenter de lui répéter : «  Mon chéri, ce serait bien que tu ranges ta chambre avant la rentrée quand même… » Mais vous direz plutôt « Samedi après-midi, on regarde ensemble ce que l’on pourrait débarrasser de ta chambre, OK ? »

A cette suggestion, n’acceptez de sa part que l’une de ces réponses  :

«  Bon…ok ! » ou «  Franchement, je préfère encore m’y coller tout seul ! »

Dans le second cas, vous aurez votre après-midi de libre, mais il ne faudra pas partir trop loin quand même… Il est possible que votre aide devienne bienvenue en cours d’opération !

Le rangement d’une chambre avec l’aide d’un parent ou autre peut être vécu comme intrusif si cela n’est pas un choix délibéré. Si votre ado préfère y passer plus de temps mais gérer seul le désencombrement de sa chambre, alors respectez son choix. C’est à lui d’assumer qu’il devra terminer dans les temps.

Mais supposons que votre aide est acceptée. Le jour J, vous arrivez armé(e) de :

  • sacs cabas (solides) : pour les manuels et cahiers qui partiront à la poubelle,
  • sacs poubelles 30 litres : pour les vêtements que vous porterez ensuite à la benne à vêtements,
  • sacs poubelles d’une autre couleur: pour les autres déchets en tous genres,
  • éventuellement, de quoi faire le ménage.

Vous vous mettez tous les 2 d’accord que les téléphones resteront silencieux en dehors de la chambre, et vous pouvez à présent vous atteler à la tâche.

Aider mon ado à ranger : la répartition des rôles.


Afin que ce moment se passe le mieux possible, il faut vous armer de patience et de tact pour aller jusqu’au bout de votre mission. Tout d’abord, orientez votre enfant sur ses cours : il est censé savoir mieux que vous ce que contiennent ses cahiers et classeurs. Restez diplomate si vous intervenez… Il y aura certaines matières dont il faudra peut-être garder les cours, mais généralement 80% peuvent partir dans la poubelle du recyclage. Une fois qu’il aura le cabas dans lequel jeter les cours de l’année passée, il préfèrera sans doute agir seul.

Ensuite, plutôt que l’abandonner, vous pouvez trier ses vêtements pendant ce temps. Vous savez en général ceux qu’il ne porte plus. Si vous avez des doutes pour certains, vous faites une pile et vous lui poserez la question à la fin. Si vous voulez qu’il soit efficace dans le tri de ses cours, il ne faut pas l’interrompre sans cesse. Veillez à bien respecter l’emplacement où il avait choisi de positionner les tee-shirts, les pantalons, et autres catégories d’habits. S’il préfère trier ses vêtements seul, demandez-lui de bien sortir tous les vêtements de l’armoire et de n’y remettre que ceux qui sont encore en bon état et à sa taille.

Un ordre à respecter pour ranger efficacement la chambre


En tant que coach en rangement, je vous conseille de respecter cet ordre : cours, vêtements
et de terminer le rangement par le bureau. Pour cela, il reste à :

  • vider complètement le cartable/ sac à dos et envisager de le renouveler si nécessaire. Heureusement, les jeunes sont sensibilisés à l’écologie, et savent maintenant qu’ils peuvent faire plusieurs années avec le même sac.
  • Trier les stylos, feutres, crayons et jeter ceux qui ne pourront plus resservir.
  • Mettre de côté les cahiers, classeurs, lutins qui peuvent être réutilisés.
  • Trier les livres et sortir ceux qu’il ne souhaite pas garder.

Par ailleurs, votre ado est peut-être abonné à un périodique  ? C’est le moment de rassembler ceux qui sont éparpillés sur la table de nuit, sous le lit, derrière le lit, derrière le bureau, sur l’étagère. Si vous rassemblez ainsi plusieurs années, cela peut valoir le coup d’en faire profiter quelqu’un d’autre en mettant une annonce sur un site de vente d’occasion. Même chose pour les livres, pour la plupart, vous savez pertinemment qu’il ne les relira pas.

Pourquoi est-ce important de soutenir votre adolescent en l’aidant à ranger ?


Participer au rangement de sa chambre ne veut pas dire le faire à sa place. Ce qu’il faut, c’est qu’il comprenne que vous voulez qu’il se sente bien pour commencer sa rentrée scolaire.


Plus votre enfant est grand, mieux il comprend que plus vite sa chambre est rangée, plus vite il sera débarrassé. En ayant conscience que vous sacrifiez du temps à l’aider à cette tâche, il va se donner plus de mal pour que cela avance vite. Avec 1 ou 2 de ses parents disponibles pour lui, votre adolescent vous sera en outre reconnaissant que la « corvée » soit plus vite terminée.

Et surtout, le tri, le désencombrement et donc le rangement d’une chambre est un apprentissage à acquérir comme un autre. Je rencontre tellement d’adultes désemparés de ne pas savoir ranger ! Si c’est votre cas, il n’est pas trop tard pour apprendre : c’est mon métier !

Elodie, Coach en rangement en Ile-de-France Depuis 2013


Étape 1 sur 2

  • Tous nos conseils pour accompagner la scolarité et l’orientation de votre enfant sont dans Ed, la newsletter de l’éducation. Abonnez-vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *