Le programme de Français de première 2020 | Le Bon Binôme

Ebranlé par la réforme du lycée, on les attendait fébrilement. Ils ont fini par arriver : le Ministère de l’Education Nationale les a publiés ! Oui, le programme officiel, ou plutôt les programmes de français de première tout neufs, sont disponibles sur Eduscol ! Si le français appartient toujours au tronc commun, on ne l’enseignera plus tout à fait pareil.

Les programmes, ai-je dit ? Qu’est-ce que c’est que cette nouveauté?

Deux programmes imbriqués

Dorénavant, il y a deux programmes de français : celui qui ne change pas, et récapitule les axes généraux du cours de français en classe de seconde et de première ; celui qui vaut pour un an, et liste les œuvres à étudier pour le bac.

Programme de français première : le cadre général

Sur le programme général, nous ne nous appesantirons pas : nous y consacrerons par ailleurs un article spécifique. Précisons tout de même qu’il prévoit que l’étude de la langue, autrefois réservée aux collèges, prenne une bonne place dans les enseignements. Les compétences langagières sont explicitement visées. La pertinence de l’expression, comme de la perception de l’implicite, des articulations et des nuances dans l’expression d’autrui, appartiennent à celles-ci. Les compétences analytiques, tant grammaticales que stylistiques, sont aussi citées : il ne s’agit en aucun cas d’être moins analytique, ni moins technique.

Une seconde dimension de ce programme nous importe : il fixe la liste des objets d’études, auxquels se greffe le programme annuel d’oeuvres.

Toutes classes, générales ou technologiques, et tous cursus confondus, les objets d’étude sont les suivants :

  • La poésie du XIXe siècle au XXIe siècle
  • La littérature d’idées du XVIe siècle au XVIIIe siècle
  • Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle
  • Le théâtre du XVIIe siècle au XXIe siècle
salle de classe de français au lycée

Un programme de français plus prescriptif

Au sein de ces objets d’études, le programme annuel inscrit un choix d’oeuvres à étudier accompagnées d’un parcours d’étude imposé. Si trois oeuvres sont associées à un objet d’étude, les élèves ne les étudieront pas toutes : le professeur doit en choisir une par thème. L’objectif affiché est simple : constituer aux élèves français une réelle culture commune. On saluera, en outre, la volonté affichée de mettre en perspective historique les œuvres littéraires, d’une part, et celle de développer une conscience esthétique, d’autre part.

Le nombre de textes à faire étudier dans la perspective de l’oral devient lui aussi obligatoire. Ainsi, pour le baccalauréat général, chacun des 4 objets d’étude doit comporter 6 textes « susceptibles de donner lieu à une interrogation.” Plus précisément encore, il doit s’agir de « 3 extraits au minimum pour chaque œuvre, 3 extraits au minimum pour chaque parcours associé. » Le descriptif comportera en outre une « partie individuelle indiquant l’œuvre choisie par le candidat » comme support de la seconde partie de l’épreuve.

Programme de français première : les oeuvres spécifiques

Objet d’étude : La poésie du XIXe siècle au XXIe siècle

  • Victor Hugo, Les Contemplations, livres I à IV / parcours : Les Mémoires d’une âme.
  • Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal / parcours : Alchimie poétique : la boue et l’or.
  • Guillaume Apollinaire, Alcools / parcours : Modernité poétique ?

Objet d’étude : La littérature d’idées du XVIe siècle au XVIIIe siècle 

  • Montaigne,  Essais, « Des Cannibales », I, 31 ; « Des Coches », III, 6 [translation en français moderne autorisée] / parcours : Notre monde vient d’en trouver un autre.
  • Jean de La Fontaine, Fables (livres VII à XI) / parcours : Imagination et pensée au XVIIe siècle.
  • Montesquieu, Lettres persanes / parcours : Le regard éloigné.

Objet d’étude : Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle

  • Madame de Lafayette, La Princesse de Clèves / parcours : individu, morale et société.
  • Stendhal, Le Rouge et Noir / parcours : Le personnage de roman, esthétiques et valeurs, pour les classes de première générale, ou Jules Verne, Voyage au centre de la Terre / parcours : Science et fiction, pour les classes de première technologiques
  • Marguerite Yourcenar : Mémoires d’Hadrien / parcours : Soi-même comme un autre. 

Objet d’étude : Le théâtre du XVIIe siècle au XXIe siècle

  • Jean Racine, Phèdre / parcours : Passion et tragédie, pour les premières générales, ou Molière, L’École des femmes / parcours : Comédie et satire, pour les classes de première de la voie technologique.
  • Beaumarchais, Le Mariage de Figaro / parcours : La comédie du valet.
  • Samuel Beckett, Oh ! Les Beaux jours / parcours : Un théâtre de la condition humaine.
lycéens en salle de classe de français

Que penser de cette liste d’ouvrages ?

Plusieurs remarques s’imposent : tout d’abord, ce sont des programmes communs. Clairement, le ministère a eu à cœur de traiter toutes les classes de première pareil, ou quasiment. A cet égard, on notera la présence symbolique de La Princesse de Clèves au programme de tous les élèves de première… y compris ceux des séries technologiques. Ensuite, ce programme est exigeant.

Enfin, les objets d’étude sont grosso modo les mêmes qu’avant, mais débarrassés de l’orientation qui était la leur. Par exemple, étudier la poésie ne suppose plus de lier écriture poétique et quête du sens ; l’étude du roman ne se focalisera pas forcément sur celle du personnage. Ce sont aux parcours d’étude de poser la direction à prendre.

Et le programme de français première en général ?

Les deux programmes complémentaires ont une cohérence forte. En outre, ils dirigent tous les lycéens vers un même type d’épreuves écrites et orales, affectées des mêmes coefficients. Ce n’est cependant pas leur seule vertu, ni leur seul objectif. Renforcer la culture générale, le cadre historique dans lequel se développe la littérature, d’une part, et la maîtrise de l’expression comme de la compréhension fine des textes, d’autre part, sont des compétences clairement visées. Il s’agit de bases sur lesquelles s’appuyer durant ses études supérieures.

Par ailleurs, il est à noter que pour les élèves intéressés les spécialités littéraires (Langues, littératures et cultures étrangères, Littérature et langues anciennes, Humanités) peuvent le compléter. Ces spécialités se démarquent évidemment de l’enseignement du français actuel en séries générales et technologiques. Choisir une spécialité littéraire, c’est ainsi découvrir une approche transversale qui, au delà des épreuves du bac et de la Terminale, prépare aux programmes du supérieur, par exemple aux concours des écoles de commerce. La réforme du baccalauréat comme celle du lycée entendent clairement répondre au besoin de se préparer à une scolarité qui ne s’arrête pas au baccalauréat !

Le programme de Français de première 2020
5 (100%) 1 vote

Catégories : Lycée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *