Parce que j’ai vu les bienfaits que pouvaient apporter une mĂ©thode de lecture alphabĂ©tique pour des enfants de grande section, de CP et de CE1, je recommande grandement cette dernière. Elle suit le rythme naturel d’apprentissage de l’enfant et permet une rĂ©elle acquisition de la lecture menant quasiment tout le temps au plaisir de lire. Par la suite, elle facilite grandement l’acquisition des notions grammaticales, de l’orthographe et de la conjugaison.

Sommaire

Qu’est-ce qu’une mĂ©thode alphabĂ©tique pure ?

Une mĂ©thode alphabĂ©tique pure est une mĂ©thode qui partirait donc de l’apprentissage des sons et des lettres (association du graphisme et du phonème) pour former par la suite des associations de sons dans des syllabes (« b » + « a » ça fait « ba »). Il est donc question de partir du simple au complexe (lettre, son, syllabe, mot, phrase, texte).

De plus, une mĂ©thode alphabĂ©tique pure privilĂ©gie constamment l’existence de sens. On ne dĂ©chiffre pas uniquement pour dĂ©chiffrer mais le mot qu’on lit signifie quelque chose. De ce fait, la progression dans l’apprentissage des sons demande une certaine cohĂ©rence.

lecture alphabétique Le Bon Binôme

Pour plus d’information entre les diffĂ©rentes mĂ©thodes de lecture existantes.

Quels sont les atouts de la mĂ©thode alphabĂ©tique ?

1) S’adapte au dĂ©veloppement neurologique des enfants

Les stratĂ©gies de lecture qui s’adaptent aux contraintes cĂ©rĂ©brales sont nĂ©cessairement plus efficaces que celles qui n’y prĂŞtent pas attention. Or la lecture est traitĂ©e par les aires du langage ce qui permet un dĂ©veloppement important du langage. De plus, lire rend la vision plus fine (il faut toutefois faire attention Ă  bien commencer avec des grosses lettres avant de diminuer la grandeur). Enfin lire dĂ©veloppe la conscience phonĂ©mique ; cela signifie que les exercices de discriminations, bien que nĂ©cessaires, s’acquerront plus facilement au fur et Ă  mesure que l’enfant apprend Ă  lire. L’œil et l’oreille s’affinent donc pendant l’apprentissage de la lecture.

2) De multiples bénéfices

Or la mĂ©thode alphabĂ©tique est conforme aux recommandations des neurosciences en matière de dĂ©veloppement du cerveau, ce qui permet d’obtenir de multiples bĂ©nĂ©fices pour l’enfant. En effet, cela permet de meilleurs rĂ©sultats en dĂ©chiffrage et en comprĂ©hension, une meilleure discrimination des mots, des erreurs limitĂ©es ainsi que des troubles de l’apprentissage plus faciles Ă  dĂ©tecter (de fait une avancĂ©e progressive permet de mieux cerner la difficultĂ© de l’enfant), une meilleure orthographe. Elle permet Ă©galement de lisser les inĂ©galitĂ©s sociales de par la possibilitĂ© d’acquĂ©rir un vocabulaire riche ; on ne part plus des mots que l’Ă©lève connaĂ®t (et qui sont plus ou moins limitĂ©s en fonction du contexte social dans lequel vit l’enfant) mais il apprend de nouveaux mots. La mĂ©thode alphabĂ©tique donne Ă©galement accès Ă  l’univers des livres en seulement quelques mois.

3) Possibilité de rêver

Ce dernier point est, Ă  mon sens, d’une grande importance pour l’enfant. De fait, lire, lorsque le contexte familial ou social n’est pas idĂ©al, permet une rĂ©elle Ă©vasion de l’imaginaire. En dehors des atouts importants pour la grammaire, l’orthographe ou le vocabulaire, lire peut redonner espoir, permettre de se sentir moins seul ou de se sentir plus courageux etc. En permettant un accès plus rapide Ă  la lecture, la mĂ©thode alphabĂ©tique permet Ă©galement Ă  l’enfant de s’Ă©vader, de grandir et de se construire en tant qu’ĂŞtre Ă  part entière.

Qu’est ce que le dĂ©chiffrage ?

Pour dĂ©chiffrer un enfant aura obligatoirement besoin d’un livre, d’un manuel, qui lui appartienne. La première raison Ă  cela est qu’un manuel Ă©vitera les feuilles volantes de fiches de sons ou de fiches de lecture ; il permet de rĂ©unir en un seul et mĂŞme ouvrage le dĂ©chiffrage des sons, des syllabes puis des mots. De plus, en utilisant un ouvrage, la progression aura Ă©tĂ© pensĂ©e dans sa globalitĂ© (progression faite sur l’annĂ©e et non pas d’une pĂ©riode Ă  une autre). Enfin, lorsque l’on prĂŞte un ouvrage Ă  un enfant, on lui montre la confiance que l’on a en lui. Il s’agit dĂ©sormais de son ouvrage avec lequel il effectuera sa progression du dĂ©chiffrage simple Ă  une lecture fluide. Il passe du statut d’auditeur (Ă©coute d’histoire en maternelle) au statut de lecteur.

Pour ce qui est du dĂ©chiffrage en lui-mĂŞme, il est important que l’apprentissage de la lettre soit immĂ©diatement suivie par celui du son. Cette association lettre/son est Ă  instaurer dès le dĂ©but afin de pouvoir par la suite associer facilement les sons entre eux et dĂ©chiffrer des syllabes.

Écriture et lecture sont indissociables

Ă€ l’origine, l’homme est passĂ© de l’oral Ă  l’Ă©criture puis Ă  la lecture, c’est pourquoi Ă©criture et lecture sont indissociables et il n’est pas absurde de commencer par l’Ă©criture pour prĂ©parer l’apprentissage de la lecture.

Il est vrai que l’apprentissage de l’Ă©criture est indissociable de celui de la lecture. De fait, pour une meilleure assimilation des lettres et des sons par l’enfant il est bon de commencer leur apprentissage par le biais d’activitĂ©s de prĂ©paration Ă  l’Ă©criture (comme l’utilisation de lettres rugueuses et l’Ă©criture dans le sable ou la farine). En manipulant ainsi l’alphabet, la reconnaissance des lettres se fait plus aisĂ©ment. Une fois la lettre reconnu il suffit alors d’associer le son correspondant.

Plus tard, l’Ă©criture sur un cahier permet de tracer ces lettres Ă©tudiĂ©es et ainsi bien assimiler les diffĂ©rences graphiques qui existent entre elles (cela permet de minimiser les confusions d/b etc.). L’exigence de l’enseignant permet aussi d’Ă©viter ce genre d’Ă©cueil. En effet, si l’on prend garde Ă  ce que l’enfant Ă©crive les lettres dans le bon sens, en ayant un rythme de plus en plus fluide on Ă©vite les confusions du genre d/b car la lettre et le son correspondant auront Ă©tĂ© assimilĂ©s en tant que tel.

A lire également : Quelle méthode de lecture choisir ?

Votre enfant rencontre des difficultĂ©s dans son apprentissage de la lecture ou de l’Ă©criture, le Bon BinĂ´me propose des cours particuliers pour les Ă©lèves de primaire.


Étape 1 sur 2

  • Tous nos conseils pour accompagner la scolaritĂ© et l’orientation de votre enfant sont dans Ed, la newsletter de l’éducation. Abonnez-vous !

Un commentaire sur “Pourquoi choisir une mĂ©thode de lecture alphabĂ©tique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *