Qu’est ce que le classement PISA ?

Le Programme international pour le suivi des acquis des élèves, est une étude menée par l’OCDE, visant à mesurer les performances des systèmes éducatifs des pays membres de l’OCDE, mais aussi de pays non membres. Les enquêtes internationales ont lieu tous les trois ans auprès de jeunes de quinze ans (fin de la scolarité obligatoire), filles et garçons, dans les 36 pays de l’OCDE ainsi que dans de nombreux pays partenaires. Elles aboutissent au « classement Pisa », palmarès des performances des élèves de chaque pays. Ce classement met en évidence de gros écarts entre les pays évalués.

Le programme PISA mesure l’efficacité des politiques éducatives des pays participants. Ainsi, il permet d’évaluer l’efficacité des systèmes et des méthodes, mais aussi d’identifier d’autres facteurs de réussite : motivation, milieu social…

La première enquête a été menée en 2000, la dernière en 2018. 79 pays participent aux enquêtes pisa.

Comment se déroule l’évaluation ?

En France, l’enquête se déroule dans 252 établissements tirés au sort. Ces établissements sont aussi représentatifs que possible. La sélection comprend ainsi des collèges, des lycées agricoles, généraux, technologiques et professionnels , des établissements prioritaires ou non, publics comme privés sous contrat. Au total, environ 7000 élèves sont concernés.

Les tests PISA évaluent leur capacité à mobiliser leurs connaissances scolaires et à les utiliser dans des situations proches de la vie quotidienne. Ces évaluations se font individuellement, sur ordinateur, et durent au total 3H30.

Tout d’abord, les élèves passent des épreuves de compréhension de l’écrit, de culture mathématique, et de culture scientifique pendant 2 heures. Il s’agit d’évaluer connaissances et compétences. Puis ils répondent à 2 questionnaires de 45 minutes, portant sur leur milieu socio-culturel et sur les techniques d’information et de communication à leur disposition. A l’issue de ces tests, leurs résultats resteront confidentiels.

Chaque pays a ses spécificités, et les tests ne peuvent tout prendre en compte : ainsi, par exemple, pas de dictée ! L’accent est mis sur les sciences, dont l’approche est moins spécifiquement nationale.

Que signifie la place de la France dans ce classement ?

En 2018, la France se classe 26e en Mathématiques, 25e en Sciences et 24e en Lecture. La Chine, suivie de Singapour et Macao, occupent la tête du classement. Les pays asiatiques, dont Hong Kong et le Vietnam, obtiennent les meilleurs scores. Question de méthodes? Ou est-ce dû au fait que la culture asiatique accorde la plus grande importance à l’école, et un immense respect aux maîtres ?

Sans être catastrophique, le classement de notre pays crée bien des crispations. Pourquoi ce score moyen? Est-ce que le des élèves français niveau baisse? Ces relativement mauvais résultats des tentatives de justification… D’aucuns soulignent que les tests ne sauraient évaluer l’ensemble des apprentissages. Par exemple, que la maîtrise des outils mathématiques a plus de poids que la compréhension de la théorie dans le classement.

D’autres soulignent que le niveau moyen des élèves français et la baisse relative des performances n’en est pas moins anormale. La formation des enseignants est-elle à revoir? La pédagogie à l’oeuvre? Les rythmes scolaires? L’accompagnement des bons élèves? Ou le traitement des inégalités?

Reste que ce classement est un bon signal pour l’Education Nationale : le système éducatif français peut mieux faire !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *