đŸ—ƒïž PASS : LA RÉFORME DE LA PACES | Le Bon BinĂŽme

Numerus clausus, PACES, QCM, autant de mots qui Ă©voquent la premiĂšre annĂ©e des Ă©tudes de santĂ© mais qui pourtant sont amenĂ©s Ă  disparaĂźtre avec la rĂ©forme. Dans le cadre du plan « Ma SantĂ© 2022 » annoncĂ© par le prĂ©sident Emmanuel Macron en 2018, la PACES disparaĂźt au profit de la PASS.Mais Ă  quoi doit-on s’attendre exactement ?

La rĂ©forme de santĂ© qui sera mise en place dans les universitĂ©s de mĂ©decines françaises Ă  la rentrĂ©e 2020, par ses diffĂ©rents axes, devrait diversifier autant l’apprentissage que le profil des Ă©tudiants de santĂ©. Elle permettra Ă©galement, grĂące au systĂšme de validation, une rĂ©orientation prĂ©coce des Ă©tudiants en Ă©vitant la perte d’une annĂ©e d’étude. L’étudiant pourra donc se lancer dans la PASS avec plusieurs perspectives: la poursuite d’études en mĂ©decine mais Ă©galement la rĂ©ussite d’une premiĂšre annĂ©e de licence avec possibilitĂ© de rĂ©orientation.

PASS : comment intégrer la 2Úme année d'études médicales

Le parcours des Ă©tudes de santĂ© 

Dans ce but de diversification, Ă  la fin du baccalaurĂ©at, l’étudiant aura non plus une mais trois voies d’accĂšs aux Ă©tudes mĂ©dicales, qui sont :

  • Le PASS : Parcours d’AccĂšs SpĂ©cifique SantĂ© on parle Ă©galement de Licence Majeure SantĂ©
  • Les LAS : Licence d’AccĂšs SantĂ© ou Licence Mineure SantĂ©
  • Un diplĂŽme d’auxiliaire mĂ©dical, comme l’IFSI, l’Institut de Formation en Soins Infirmiers 

1 – Le PASS 

La premiĂšre annĂ©e de ce parcours, rĂ©alisable uniquement dans les UniversitĂ©s possĂ©dant une FacultĂ© de MĂ©decine est en rĂ©alitĂ© ressemblante Ă  l’ancienne PACES, au dĂ©tail prĂšs que le fameux Numerus Clausus devient un Numerus Apertus.

Ainsi, le nombre de personne admise en deuxiĂšme annĂ©e, ne sera plus fixe, mais compris dans une intervalle dont la limite finale sera dĂ©terminĂ©e par la facultĂ© via une note limite aux examens. 

Il est important de noter que ce parcours comprend en plus de l’enseignement sur la santĂ©, une «  mineure », c’est Ă  dire un enseignement complĂ©mentaire dans n’importe quel domaine, laissĂ© au choix de l’étudiant. Il n’est pas nĂ©gligeable car il permettra Ă  l’étudiant de se rĂ©orienter plus facilement en cas d’échec.

A la fin de cette annĂ©e de PASS, plusieurs possibilitĂ©s: 

  • l’étudiant est compris dans le numerus apertus: il poursuit son parcours d’accĂšs spĂ©cifique Ă  la santĂ© dans le domaine de son choix: mĂ©decine, maĂŻeutique, odontologie ou kinĂ©sithĂ©rapie.
  • l’étudiant n’est pas dans le numerus apertus 

                  â†’ il a une note supĂ©rieure ou Ă©gale Ă  10/20 aux examens : il peut basculer vers une deuxiĂšme annĂ©e de LAS dans le domaine de sa mineure.

                  â†’ il a une note supĂ©rieure ou Ă©gale Ă  10/20 aux examens : il peut basculer vers une premiĂšre annĂ©e de LAS dans le domaine de son choix. 

Vous aurez compris que le redoublement n’est plus possible en PASS.

2 – Les LAS

A contrario de la PASS, les LAS seront rĂ©alisable dans toutes les UniversitĂ©s. Cette fois l’enseignement principal ou «  la majeure » peut concerner n’importe quel domaine d’étude, droit, histoire, philosophie, art, biologie, psychologie, etc. Mais l’étudiant aura forcĂ©ment une «  mineure santĂ© ».

A la fin de chacune des annĂ©es L1, L2 , L3 l’étudiant pourra dĂšs qu’il se sent prĂšs, tenter les concours d’admissibilitĂ© aux Ă©tudes de santĂ© pour accĂ©der Ă  la deuxiĂšme annĂ©e de la spĂ©cialitĂ© de son choix (mĂ©decine, odontologie, maĂŻeutique, kinĂ©sithĂ©rapie) dans la limite de deux tentatives maximum. 

Besoin d’un accompagnement personnalisĂ© ?

3 – Le diplĂŽme d’auxiliaire mĂ©dical 

Enfin, la derniĂšre voie d’accĂšs correspond Ă  une formation en trois ans d’une profession paramĂ©dicale, avec la mĂȘme logique d’accĂšs que pour la LAS. Ce sera notamment le cas pour la formation en soin infirmier. NĂ©anmoins les places via cette voie seront limitĂ©es Ă  moins d’une dizaine par promotion.Cette voie d’accĂšs est l’une des plus sĂ©lective. Elle n’est pas Ă  privilĂ©gier si l’étudiant a pour souhait principal d’accĂ©der aux Ă©tudes de santĂ© . 

Les modes d’Ă©valuation

La santĂ© est un domaine qui allie la connaissance et le relationnel. Un praticien se doit Ă  la fois d’ĂȘtre un spĂ©cialiste dans son domaine et donc de possĂ©der un bagage scientifique et pratique, mais Ă©galement d’ĂȘtre emphatique et d’avoir la capacitĂ© d’instaurer une relation de confiance avec ses patients.

Hors depuis plusieurs annĂ©es, le mode d’évaluation en premiĂšre annĂ©e des Ă©tudes de santĂ© est uniquement basĂ© sur les QCM. Une forme qui a pour avantage d’assurer l’impartialitĂ© totale entre les Ă©tudiants mais dĂ©laisse l’aspect humain de la santĂ© et Ă©galement les capacitĂ©s pratiques.

La fin du redoublement

Peu importe la voie choisie, l’accĂšs aux Ă©tudes de santĂ© ne peut ĂȘtre tentĂ© que deux fois. Ainsi un Ă©tudiant qui rate la premiĂšre annĂ©e de PASS, ne pourra tenter les concours d’admissibilitĂ©s via la LAS qu’une seule fois. A l’inverse un Ă©tudiant qui choisit directement la LASS aura deux fois la chance de participer aux tests d’admissibilitĂ©s. 

La fin des QCM

Le concours de mĂ©decine n’est pas entiĂšrement supprimĂ©, mais d’autres modes d’examen vont remplacer les QCM. Parmi eux: 

  • les questions rĂ©dactionnelles 
  • les entretiens oraux 
  • les examens pratiques

Ces nouveaux modes d’examens permettront d’évaluer l’étudiant de maniĂšre plus globale, sur ses capacitĂ©s pratiques, ses connaissances mais Ă©galement son empathie, son Ă©coute et son mode de communication. Ils permettront une Ă©valuation plus humaine, qui se basera sur les diffĂ©rentes facettes de l’étudiant. Et non plus sa simple capacitĂ© Ă  rĂ©pondre mĂ©caniquement Ă  des QCM.

En remettant au centre de l’enseignement la pratique et les stages, ils valorisent les Ă©tudiants qui s’investissent dans leur formation Ă  l’hĂŽpital.

Ce qui dans un premier temps permettra une sĂ©lection de meilleurs soignants. Et dans un deuxiĂšme temps libĂ©rera les Ă©tudiants de la pression de l’apprentissage par cƓur. 

PASS : la fin du Concours de MĂ©decine ?

En rĂ©alitĂ© les choses sont plus compliquĂ©es, le concours est officiellement supprimĂ©, mais en rĂ©alitĂ© la sĂ©lection est toujours omniprĂ©sente. Le passage en deuxiĂšme annĂ©e de PASS ne sera possible que si l’étudiant dĂ©passe une certaine moyenne dĂ©finie pas la facultĂ© de mĂ©decine. Étant donnĂ© que les facultĂ©s ont une limite de places disponibles, elles sĂ©lectionnent une note qui coĂŻncide avec leur nombre de places maximum et de maniĂšre indirecte, un nombre d’étudiant maximum.

Les meilleurs Ă©tudiants de PASS passeront directement en deuxiĂšme annĂ©e d’étude de mĂ©decine. Alors que les autres devront participer au nouveau concours de mĂ©decine avec les Ă©tudiant des LAS et des IFSI 

La validation de la premiÚre année de médecine

Bien que l’étudiant ne parvient pas Ă  atteindre la note nĂ©cessaire pour passer en deuxiĂšme annĂ©e de PASS il peut «  valider » son annĂ©e en obtenant une moyenne supĂ©rieures Ă  10/20 aux partiels. Il valide une premiĂšre annĂ©e de licence, ce qui lui permettra de passer en deuxiĂšme annĂ©e de licence LAS. Cette Ă©quivalence permet Ă  l’étudiant de rebondir en valorisant son annĂ©e et le travail fourni. 

Attention, la diversification des modalitĂ©s d’accĂšs aux Ă©tudes de mĂ©decines ne doit pas ĂȘtre considĂ©rĂ©e comme une suppression de la sĂ©lection. Au contraire elle reste identique voir augmentĂ©e, car les modalitĂ©s d’évaluations se multiplient. L’étudiant devra ĂȘtre un bon praticien pour rĂ©ussir ses examens pratiques, un bon orateurs, empathique et sociable pour rĂ©ussir ses examens oraux.

Mais il devra Ă©galement maĂźtriser ses cours et possĂ©der toutes les connaissances thĂ©oriques requises. Il est donc primordial de bien se prĂ©parer dans tous ses domaines pour pouvoir prĂ©tendre Ă  accĂ©der Ă  la deuxiĂšme annĂ©e des Ă©tudes de santĂ©s. 

C’est pourquoi nous vous conseillons la PrĂ©pa MĂ©decine des Cours ThalĂšs, qui propose


Étape 1 de 2

  • Tous nos conseils pour accompagner la scolaritĂ© et l’orientation de votre enfant sont dans Ed, la newsletter de l’éducation. Abonnez-vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous recherchez un cours ?

Demandez un devis gatuitement
Besoin de cours particuliers ?
Demandez un devis gratuitement