En terminale, les élèves sont confrontés à une nouvelle discipline ; la philosophie. Il faut savoir que la philosophie est une discipline comme les autres, qu’elle nécessite du travail, de la rigueur et une méthode à mettre en place.

Sommaire

Méthode de travail tout au long de l’année scolaire

Objectifs de l’élève

Ce qui est attendu à la fin de l’année : que l’élève soit capable de développer une réflexion critique, de montrer les enjeux d’un texte ou d’un sujet de dissertation et d’acquérir des capacités d’argumentation (savoir défendre plusieurs thèses sur un même sujet en étant capable de défendre ses idées à partir d’un raisonnement solide, basé sur des références valables).

méthodologie épreuve philosophie baccalauréat soutien scolaire Le Bon Binôme

Quelques conseils pour bien commencer l’année :

  • Retravailler ses cours régulièrement
  • Lire des passages précis d’œuvres qui puissent être réutilisés en dissertation.
  • Se cultiver (la philosophie se nourrit aussi de littérature, de politique, etc.).
  • Ficher vos cours (reprendre les définitions des concepts, les références étudiées en classe avec les idées générales synthétisées en quelques lignes. Vous pouvez également reprendre les transitions afin d’avoir en tête le cheminement argumentatif).
  • Utiliser un manuel ponctuellement pour compléter ou approfondir le cours.

Fiches de révisions

Concernant les fiches sur les notions générales : il s’agit dans un premier temps de repérer les concepts importants pour chaque thème du programme (par ex pour la Politique, vous pouvez faire une fiche sur le concept de représentation à l’aide de ce qu’en disent Rousseau et Hobbes et en comparant leurs points de vue).

Pour ce qui est des fiches sur les œuvres : il faut commencer par repérer certains passages qui vous semblent importants (par ex si l’on prend la lettre à Ménécée d’Épicure, vous pouvez vous concentrer sur le passage sur les classifications des désirs) et reprendre de façon synthétique ce que l’auteur développe :

Formes de désir Caractéristiques de chacun de ses désirs Désirs particuliers correspondants
Plaisirs naturels et nécessaires Plaisirs stables (entraînent une stabilité de l’âme et du corps). La nourriture (concourt au bien du corps) ou l’amitié (bien de l’esprit)
Plaisirs naturels et non nécessaires Plaisirs en mouvements, (n’entraînent pas nécessairement un trouble pour l’âme et le corps si l’on trouve dans ces derniers davantage de plaisirs stables). Le désir sexuel (bien du corps) ou le désir de beauté en général ; par ex la poésie (bien de l’esprit).
Plaisir non naturels et non nécessaire Plaisirs en mouvements qui provoquent le trouble dans l’âme et dans le corps. Les honneurs, l’immortalité.

Votre travail doit vous permettre de réaliser une dissertation ou un commentaire de texte (épreuves du bac) ; ces exercices répondent à certaines règles précises qu’il faut apprendre à maîtriser. Voici quelques clés de méthodologie pour le commentaire de texte et la dissertation.

« Il est pourtant bien préférable de ne jamais chercher la vérité sur aucune chose, plutôt que de le faire sans méthode »

Descartes, Règles pour la direction de l’esprit, IV.
statues de philosophes méthode de philosophie

Méthodologie du commentaire de texte

Sachant qu’il faut toujours faire un commentaire linéaire en Philosophie, à la différence du commentaire de lettres par exemple où il est possible et plus courant, de faire un commentaire thématique.

Que faire tout d’abord ?

D’une manière générale, commenter un texte vise à montrer comment l’auteur établit une thèse, au travers d’une argumentation dont vous devez retracer le cours.

Numéroter les lignes

dans le corps du commentaire, vous citerez le texte, ou certains mots. Il faut indiquer au correcteur l’endroit du texte dont vous parlez.

Lire le texte

Lire c’est promener les yeux sur le texte, mais c’est surtout essayer de comprendre. La lecture doit être attentive, et aussi être capable de s’étonner de certaines choses : ce que disent les auteurs peut sembler étrange, voire parfois paradoxal. Il faut s’attaquer au texte, ne lui laisser aucun répit, et le lire plusieurs fois.

La lecture doit permettre de :

  • Dégager les thèmes dont il est question
  • Identifier la thèse (une phrase à la fois synthétique et englobante)
  • Dégager l’ordre de construction (s’aider des connecteurs : or, donc, mais…)
  • Repérer les mots importants (concepts), et les moments décisifs

1. L’introduction du commentaire

L’introduction se déroule ainsi :

  • Annoncez le(s) thème(s) abordés dans le texte, et reliez le(s) à l’auteur et au livre d’où est extrait le texte (si vous le connaissez, mais ce n’est pas indispensable). Si vous ne le connaissez pas, abstenez-vous (pas de risque inutile).
  • Vous pouvez partir d’un exemple qui illustre le problème, mais il doit être cohérent et bien intégré dans le thème du texte.
  • Annoncez la thèse, ou l’idée principale du texte, telle qu’elle est défendue.
  • Il faut ensuite, assez vite, annoncer les enjeux du texte : à quel(s) problème(s) permet-il de répondre ? A quelle autre thèse s’oppose-t-il ?
  • Annoncez ensuite le plan (en allant à la ligne, alinéa), en indiquant pour chaque partie les lignes concernées.

2. Le corps du commentaire

Un court paragraphe pour introduire la partie (I ; II ; III) : son objet, les premiers problèmes rencontrés, la manière dont l’auteur s’y prend. Terminez par une question qui donnera l’orientation de votre développement. Ne sautez pas de ligne entre cette partie et le développement lui-même.

Vous allez commenter le texte, en étant attentif aux détails de celui-ci : pourquoi ce mot plutôt qu’un autre ? Certaines choses ne semblent pas claires, ou vont contre le sens commun : dites-le, et expliquez pourquoi. Prenez aussi en compte le style de l’auteur, si vous le pouvez, ainsi que ce qui touche à la rhétorique.

Structurez le corps du commentaire en autant de sous parties qu’il est nécessaire en vue de résoudre les difficultés. Ce qui va organiser le développement interne, ce sont les différents moments de l’argumentation (or, donc, etc…).

Utilisez des exemples, pour illustrer le propos de l’auteur, ou parfois pour montrer les difficultés.

Faites une transition entre deux parties, en montrant qu’on a expliqué un moment du texte, et que cela était nécessaire pour passer à la suite. Indiquez les problèmes qui restent en suspens.

3. La conclusion du commentaire

La conclusion doit être synthétique et claire : elle doit, non pas redire ce qui a été déjà dit (puisque cela a déjà été dit…), mais tirer les conclusions de votre développement : montrez ce qu’on a gagné avec ce texte.

Second moment : ouverture, dans laquelle vous montrerez éventuellement qu’il reste certains problèmes non résolus, ou que l’auteur en question dialogue avec une tradition philosophique/un autre auteur.

méthode dissertation commentaire de texte soutien scolaire Le Bon Binôme

Méthodologie de la dissertation

Recommandations générales : Il faut toujours avoir à l’esprit qu’une dissertation ne se fait pas à l’aveugle, il faut savoir dans quelle direction vous allez, car vous allez construire un raisonnement argumenté, en vue de démontrer quelque chose.

1. L’introduction de la dissertation

  1. Commencer par définir les termes du sujet
  2. Déterminer les enjeux du sujet :
    • Il faut pouvoir identifier assez rapidement les présupposés que pose le sujet. Pourquoi pose-t-on ce problème ?
    • Réfléchissez aussi aux thèmes qui sont concernés par le sujet.
    • On peut déterminer plusieurs enjeux, qui sont les conséquences du présupposé, et qu’il faudra hiérarchiser
  3. Trouver la problématique
  4. Rédiger l’introduction comportant :
    • Une accroche
    • Un questionnement du présupposé, et identification des enjeux
    • Une problématique
    • L’annonce de plan

2. Le développement de la dissertation

Attention, votre devoir ne doit pas être un étalage de connaissances. Il vous faut avant tout convaincre grâce à un raisonnement progressif qui vous permet d’apporter une réponse méthodique et rigoureuse. Ainsi, vous pouvez commencer au brouillon à hiérarchiser vos divers arguments pour y ranger ensuite vos références. Il vaut mieux commencer par réfléchir à la structure logique de votre devoir, mais si des idées de références vous viennent d’abord, vous pouvez commencez par là.

  • Votre développement doit être structuré pas 3 grandes parties, elles-mêmes composées d’au moins deux sous-parties.
  • Chaque sous-partie commence par l’énoncé clair et simple de l’idée présentée. Cette dernière doit toujours être rattachée de façon claire, à la problématique (il faut fuir les généralités qui ont un lien éloigné avec le sujet et ne s’y rapportent pas directement de façon problématique).
  • Il faut appuyer votre démonstration par des exemples efficaces, précis, qui doivent être analysés (il faut éviter les références allusives ou anecdotiques).
  • N’oubliez pas de soigner vos transitions afin de mettre en exergue la cohérence logique de votre développement.

3. La conclusion de la dissertation

Celle-ci répond à trois étapes :

  • Les conclusions du raisonnement
  • La réponse à la problématique
  • L’ouverture

Votre conclusion doit apporter une réponse complète et définitive à votre problématique ; il ne faut pas y répéter ce qui a été dit au cours de votre développement ou juxtaposer un ensemble de généralités sur le sujet et encore moins introduire une idée nouvelle, qui aurait dû être abordée avant !

Accompagnement scolaire en philosophie

Il n’est pas rare que les élèves rencontrent des difficultés en philosophie. En effet la matière est nouvelle pour eux, tout comme les méthodes de travail spécifiques, et ils disposent de moins d’un an pour les maîtriser avant l’épreuve du bac.

Les cours de soutien scolaire à domicile peuvent être une solution à ces difficultés scolaire. Un professeur particulier peut prendre le temps d’expliquer et de répondre à toutes les questions de son élève. Il peut également transmettre les bonnes méthodes de travail, afin que l’épreuve du bac soit mieux préparée et moins stressante pour l’élève.

Suivez ce lien pour plus d’information sur nos cours particuliers en Terminale.

Le Bon Binôme propose également des stages intensifs de remise à niveau et de préparation aux examens en philosophie, afin de permettre aux élèves qui le souhaitent, de progresser rapidement.

Cliquez sur ce lien pour plus d’information concernant nos stages de remise à niveau, et nos stages de préparation au bac.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *