Depuis que la réforme du bac est entrée en vigueur, beaucoup de familles se demandent s’il faut continuer les maths en première et terminale. Est-ce toujours la matière reine ? Faire des maths ouvre-t-il forcément des portes ? Est-ce toujours la meilleure façon de repousser à plus tard le choix d’une orientation ? Florence Blondel, conseillère d’orientation, répond à nos questions.

Bonjour Florence, vous avez conseillé ces deux dernières années beaucoup d’élèves désireux de s’orienter vers des filières très variées ; vous connaissez bien le nouveau bac, le «bac 2021», et les exigences des établissements supérieurs. La réforme a-t-elle modifié le regard porté par ceux-ci sur les mathématiques ? 

Les formations qui ont besoin des maths vont chercher de vrais bons élèves, capables de développer la démarche mathématique, de découvrir de nouveaux outils et de modéliser. Pour ceux qui veulent suivre une prépa scientifique, il fallait déjà un bon niveau, ça ne change rien. Pour ceux qui veulent suivre une CPGE éco, faire médecine, une spécialité Maths à 10 ou 11 ne va pas leur servir, il vaut mieux l’option maths complémentaires avec un très bon niveau. En résumé, la spécialité maths doit être suivie si on a à la fois une certaine appétence et une certaine aisance.

La spécialité maths doit être suivie si on a à la fois une certaine appétence et une certaine aisance.

Y a-t-il des cursus qui imposent d’avoir pris la spé maths ? Les maths expertes ?

Les prépas, d’abord : pour les prépas scientifiques, avoir pris la spé maths en Terminale est imposée. Sans maths, à la rigueur, on pourrait tenter une BCPST…  L’option maths expertes est requise pour les plus grandes prépas. En prépa commerciale, en revanche, avec juste l’option maths complémentaires (qu’on peut prendre si on abandonne la spécialité maths en première) ça peut fonctionner si le dossier est très bon. On n’intègrera probablement pas les prépas les mieux classées, mais ça n’empêchera pas de réussir et d’intégrer les meilleures écoles – si on se révèle en CPGE.

Pour les concours post-bacs d’école d’ingénieurs, la spé maths est obligatoire, même si ce n’est pas toujours explicite. Les meilleurs concours l’imposent, Avenir, Advance aussi… À côté des maths, la spécialité physique-chimie est fortement recommandée ; sinon, il faut la NSI ou les SVT en fonction de l’école qu’on vise. Et mieux vaut NSI à 18/20 que Physique à 12 ! Les écoles font des remises à niveau sur les spécialités, mais en maths il faut la base. Côté études de commerce, pour intégrer une école post-bac, la spé maths n’est pas obligatoire. Maths complémentaires peut suffire si on se prépare bien au concours. 

Pour intégrer la licence LSO de Dauphine, il faut un bon niveau en maths, la spé maths est conseillée. En terminale, on peut opter pour maths complémentaires, mais il faudra y avoir un très bon niveau. De toute façon, pour intégrer les cursus de Dauphine, il faut avoir un bon niveau, et même excellent, pas seulement en maths ! Prendre la spé ne sert à rien quand ce n’est pas le cas.

Pour B/L, il faut un excellent niveau en maths donc la spé est requise. Si (et seulement si) l’élève peut y obtenir de bonnes notes, il faut prendre l’option maths expertes.

Les maths expertes ne seront pas un critère de bonification en ECG par exemple, ce sera un plus pour l’élève dans son travail. Ce n’est pas forcément pertinent de prendre maths expertes si on risque d’être médiocre, ça donne l’impression qu’on a du mal. Il vaut mieux concentrer ses efforts sur la spécialité.

De plus en plus abstraites, les maths au lycée ne sont pas toujours simples !
Que recherchent les écoles qui exigent la spé maths ?

Elles veulent recruter des jeunes qui ont l’esprit de déduction, de l’ autonomie, de l’initiative. Le goût de la démarche mathématique, aussi. L’important est de pouvoir former soi-même son propre raisonnement, car on n’est plus dans l’application. On attend d’un élève de spé qu’il sache dérouler un raisonnement, un processus, appliquer une démarche, mobiliser les connaissances. Mais ce n’est pas qu’une question d’intuition, pour atteindre un bon niveau il faut aussi beaucoup s’exercer aussi ; c’est indispensable pour monter en compétence. Non seulement, la maîtrise des probabilités, des statistiques, des fonctions, est essentielle, mais il y a beaucoup d’informatique aussi – algorithmes et programmation.

On a beaucoup parlé de l’orientation en Médecine, et du fait que les élèves qui n’avaient pas pris SVT et Physique-Chimie en Terminale n’avaient pas obtenu de place ; c’est vrai ? C’est une règle générale ? Y a-t-il des cursus qui imposent qu’on ne prenne pas la spécialité Maths en Terminale ?

Je ne pense pas que les élèves qui postulaient en PASS avec une spé maths ont tous été éliminés. Ce qui est vrai, c’est qu’avoir pris maths ne conférait pas un avantage sur les spés SVT, les résultats étant l’essentiel. Pour faire Médecine, la spé physique est incontournable, mais pas les maths. La bonne stratégie consiste à choisir entre SVT et Maths, en fonction des résultats qu’on est capable d’obtenir dans ces matières – et de son goût pour l’une et l’autre, bien sûr..

Entre prendre maths pour ne pas se fermer de portes, quitte à avoir douze de moyenne, et choisir une autre spécialité dans laquelle on est bien meilleur, quel est le bon choix ?

Officiellement, Parcoursup va analyser tous les dossiers en détails, mais là où on a besoin des maths, aucun de ces choix n’est le bon. 12, ça ne veut pas dire grand chose, ça dépend de votre lycée, de la moyenne de la classe, de votre rang ; la note ne vaut que par rapport au contexte, mais si on est moyen, en milieu de classe, on ne pourra pas prétendre à des prépas bien classées. Il faudra peut-être envisager une admission parallèle via un DUT scientifique ou une licence si on est un peu faible en spé maths mais qu’on veut devenir ingénieur.

Je reçois des élèves à 8 ou 9 en maths qui pleurent en disant qu’ils n’en peuvent plus des maths, qu’ils les ont prises pour s’ouvrir les portes, en fait ils se les ferment. De toute façon on se ferme des portes, quelles que soient les spécialités qu’on choisit. La vraie question est «qu’est-ce qui te plaît, qu’est-ce que tu as envie d’étudier?» Et puis il faut être réaliste par rapport à ses ambitions. Il faut garder en tête que Parcoursup classe les élèves en fonction de leurs résultats, de leur rang dans leur classe, même s’il y a d’autres paramètres, comme la progression, les appréciations. 

Si pour faire les études qu’on vise les maths ne sont pas nécessaires et qu’on ne les aime pas particulièrement, il vaut évidemment mieux prendre ce qu’on aime !

Est-ce qu’il est déconseillé de prendre les maths si on veut faire Sciences Po, par exemple ?

Pour faire Sciences Po, la spé maths n’est pas un mauvais choix. Globalement, prendre maths n’est pas un mauvais choix si les maths ne sont pas nécessaires pour faire le cursus qu’on vise, tant qu’on est meilleur en maths que dans les autres spécialités ! Ce n’est pas la matière qui compte, mais l’excellence dans les matières choisies. C’est pareil pour les prépas littéraires.

Un mot de conclusion ?

Au moment de choisir ses spécialités, il faut forcément anticiper ! À défaut de savoir ce qu’on veut faire, il faut a minima se connaître, connaître ses envies, ses compétences… et choisir en toute objectivité. Il faut penser dossier scolaire – essayer de se construire le meilleur dossier possible, et l’envisager globalement. Les appréciations comptent ! Et ne pas oublier que si on est un élève moyen, des cursus plus ciblés, ou plus pratiques, permettront de se réaliser et de réussir en post-bac : BUT, BTS, Bachelor… Ils permettront de poursuivre ses études via des admissions parallèles. Peu importe le chemin emprunté, l’important c’est d’arriver à destination !


Étape 1 sur 2

  • Tous nos conseils pour accompagner la scolarité et l’orientation de votre enfant sont dans Ed, la newsletter de l’éducation. Abonnez-vous !

Les commentaires sur "Faut-il forcément faire spé (et/ou option) maths en 1re et terminale?"

  1. bonjour

    Ma fille souhaiterait faire une prépa et ecole de commerce mais lors de ses choix pour les options pour l’ entrée en première personne ne lui a conseillé de garder les maths du coup , elle se retrouve dans une impasse car elle ne sait plus comment faire pour y accéder.
    Peut-elle reprendre une option math complèmentaire en terminale ou n’est-ce pas possible ?
    que pouvons nous faire

    • Bonjour,
      Certains établissements l’autorisent, et proposent parfois même une remise à niveau. La première chose à faire, je crois, est de demander à l’administration du lycée de l’y autoriser, en expliquant la situation !

  2. Bonjour,
    J’aimerais faire une L.AS Informatique mais j’ai pas prit la spé NSI en première.
    J’ai un très bon niveau en maths et ait la possibilité de prendre l’option maths expertes mais je sais pas si le programme de maths expertes est en lien avec la licence informatique.
    dois je la prendre ?

    • Bonjour,

      Les études d’informatique comprennent aussi des enseignements de mathématiques, cette option peut donc être un bon choix. Pour en savoir plus, cherche quels sont les programmes de mathématiques dispensés dans le cadre du cursus que tu vises, et compare avec le programme de spé maths (tu peux demander à ton professeur de mathématiques !)

  3. Bonjour
    Ma fille souhaite être professeur des écoles . Elle hesite dans le choix des spécialités. Vaut il mieux faire spe svt et physique chimie et math complémentaire ou faire physique chimie et math et abandonne svt?
    Si elle choisit licence math.Math complémentaire est il suffisant ?
    Cordialement

    • Bonjour,

      Si votre fille compte faire une licence de mathématiques, il est évidemment judicieux de conserver la spécialité Maths. Si elle ne se sent pas suffisamment à l’aise dans cette matière, ne ferait-elle pas mieux d’envisager une autre licence ?
      Quant au projet de devenir professeur des écoles, il ne nécessite pas sur le papier du moins, d’avoir pris une spécialité particulière. L’option Maths complémentaires est en effet un choix possible. Reste à savoir lequel des cursus préparatoires votre fille compte choisir (ou dans lequel elle a ses chances) : dans certaines universités, semble-t-il, le Parcours Préparatoire au Professorat de Ecoles est en effet adossé à une licence particulière. Le mieux est qu’elle cherche en ligne quelles formations elle pourrait suivre après son bac. Elle pourra ensuite choisir une matière qui l’aidera à être à l’aise dans ses études supérieures.

  4. Bonjour
    Ma fille fait un blocage vis à vis des maths deouis qe ça s est mal passé avec un de ses professeurs en 6ème.
    Elle est tres bonne en svt physque chimie, histgeo, Francais Anglais et technologie.
    Elle passe en seconde G. cette année et a opté pour la section américaine, mais souhaite faire medecine par la suite,
    Que lui conseillez-vous comme choix de modules pour la 1ère svp,?En vois remerciant.

    Cordialement Fai.

    • Bonjour, voici la réponse de notre partenaire conseillère d’orientation !

      Si la spécialité maths n’est pas fondamentale en médecine, elle est un plus pour pouvoir appréhender les raisonnements scientifiques.
      Par contre, la spécialité Physiques/Chimie est incontournable et la svt fortement recommandée. ensuite la 3ème spécialité pourra être celle du coeur. Les sciences humaines sont appréciées, tout dépendra de ses résultats en seconde.
      Avec la réforme des études de santé, votre fille ne sera pas obligée de passer par la PASS (Parcours d’Accès Spécifique Santé) avec une mineure de son choix (Economie, Histoire, Droit…), elle pourra passer via la LAS (Licence Accès Santé) en biologie, svt ou autres (toujours en fonction de son dossier scolaire) avec une mineure Santé pour laquelle elle aura beaucoup plus de chances d’être sélectionnée et surtout de réussir.
      En conclusion, la réforme des études de santé lui permettra d’atteindre son objectif à condition de se construire un bon dossier scolaire.
      Il faut donc qu’elle appréhende son lycée sereinement.

      Florence BLONDEL

      06.48.21.13.69/06.67.07.16.13

      http://www.achacunsonorientation.fr

      https://www.linkedin.com/in/florence-blondel-32919460

  5. Bonjour,

    Mon fils est en seconde et doit choisir ses options pour l’année prochaine.
    Il souhaiterait travailler dans l’informatique et souhaite donc prendre l’option NSI.
    Le problème c’est qu’il est mauvais en math, il prend des cours mais il n’a pas beaucoup augmenté !
    Doit il prendre obligatoirement l’option math l’année prochaine ?

    Merci par avance

    Cordialement

    Aurélia

    • Bonjour Aurélia,
      D’après les textes, ce n’est pas obligatoire, mais la spécialité (et non l’option!) NSI fait néanmoins appel à des concepts mathématiques ; je vous conseille de consulter le programme (sur le site du ministère) afin de vous faire une idée des attentes.
      La réponse, néanmoins, dépend aussi de son établissement : parfois les établissements imposent de prendre la spé maths, quitte à l’abandonner en fin de première et à se contenter de l’option maths complémentaires en terminale. N’hésitez pas à prévenir l’établissement que votre fils envisage de prendre NSI sans les maths !

      PS : Spécialité = matière principale de la scolarité / option = matière annexe, qu’on a le droit de prendre en plus des matières obligatoires.

  6. Bonjour,
    Je suis élève en première générale et j’ai pris les spécialités ses, maths et hggsp. Je voudrais faire une prépa ecg après mon bac, mais je souhaite abandonner les maths et prendre maths complémentaire en terminale. Vous pensez que je peux rentrer dans une prépa ecg ?
    Merci d’avance

    • Bonjour Marie,
      Je suppose que si tu veux abandonner la spé maths, c’est parce que tes résultats ne sont pas très bons, alors que dans les autres spécialités tu es bien meilleure ? Dans ce cas, en effet, ce choix est celui qui te permet d’optimiser tes chances de faire une prépa ECG. Reste qu’il te faudra un excellent niveau en option maths complémentaires – et d’excellentes notes ailleurs, d’ailleurs ! En outre, n’oublie pas qu’en ECG il y a beaucoup de maths, même dans les parcours “mathématiques appliquées” (8h/semaine.)
      Officiellement, les ECG sont ouvertes aux élèves ayant fait mathématiques complémentaires – y compris les parcours de mathématiques approfondies. Mais beaucoup des prépas parmi les mieux cotées préfèrent recruter les élèves ayant fait une spé maths en terminale – il faudra donc bien te renseigner sur les prépas pour demander celles qui te donneront ta chance !

  7. Bonjour
    Mon fils est en seconde, il veut choisir la spécialité NSI , son niveau en maths est moyen , des hauts et des bas.
    Il aime beaucoup la SNT et a de bons résultats
    Est ce que son niveau en SNT veut dire qu’il peut réussir en NSI et on est inquiet s’il choisi les maths , il aura la surprise que les NSI ne répondent pas à ses attentes et aura dans ce cas le problème de choix de la matière qu’il doit abandonner
    Pour ses ambitions après , c’est le domaine de l’informatique et du commerce
    La troisième spécialité qu’il va choisir c’est SVT, juste parce qu’il a généralement des résultats bons
    Merci de nous orienter

  8. Bonjour Marie

    Mon fils est en 1ere générale spécialités Anglais, Maths et SES.
    Il a du mal en maths il souhaite donc prendre maths complémentaire en terminale et garder SES et anglais.
    Est-ce une bonne stratégie pour faire une école de commerce en alternance ou une école de journalisme ?
    Merci

    • Bonjour Tom (il n’y a pas de Marie parmi les rédacteurs !)
      Pour faire une école de journalisme, on n’a pas besoin des maths ; pour faire une école de commerce, il faut conserver la spécialité maths complémentaires si on n’est pas assez bon en spé maths pour avoir de bonnes notes dans cette matière (et conserver du temps pour travailler les autres.) Conclusion : la stratégie de votre fils me semble très judicieuse !

  9. Bonjour
    Monfils est actuellement en fin de 1ère avec une moyenne de 8 en maths.
    Ses autres spécialités sont Sciences de l’ingénieur et arts plastiques
    Il n’a pas trop d’idées d’orientation mais ciblait peut être le BUT GENIE MECANIQUE
    Est ce un choix envisageable en gardant SI+ARTS PLASTIQUES et MATHS COMPLEMENTAIRES
    Merci nous sommes un peu perdus

    • Bonjour,
      Les BUT Génie mécanique sont assez ouverts à des élèves venant d’horizons variés, y compris bac technologiques. Avoir fait maths complémentaires n’est donc pas rédhibitoire, même si la spé donne davantage de chances – si la note est bonne ! Avec 8 en spé maths en première, il ne semble de toute façon pas possible de conserver cette matière pour la suite. Mieux vaut en effet garder SI et Arts plastiques (sous réserve que les notes soient nettement meilleures qu’en maths évidemment) et prendre l’option. Il faut juste s’assurer qu’en SI il n’aura pas besoin des apports de la spé maths ! (Demander à son professeur est le plus simple.)
      Ne connaissant pas le dossier, il m’est impossible d’estimer les chances de votre fils dans telle ou telle voie ni ce qui lui plairait, mais une chose est sûre : les maths complémentaires sont des outils destinés à ceux qui auront besoin de maths, et en BUT on fait des maths complémentaires ; on peut avoir une bonne moyenne dans cette option même en ayant eu du mal en spé, les attentes n’étant pas les mêmes. Et c’est ce qu’il faut que votre fils vise !

  10. Bonjour,
    Ma fille est en 1er avec les spécialités Maths, Ses, et hggsp.
    Elle ne sait pas encore dans quel domaine elle veut s’engager pour ses études post-bac.
    Elle a une moyenne de environ 10 en maths. Et d’assez bon résultat dans ses autres spécialités.
    Mais nous souhaitons garder les maths en terminal car je pense que cela permet d’ouvrir plus de portes par la suite…. Que pensez vous ? Serait-il plus judicieux de prendre une option maths complémentaires ?

    • Bonjour,
      Il est en effet conseillé de conserver des spécialités dans lesquelles on a de bonnes notes si on veut avoir un bon dossier pour Parcoursup. Pour éviter d’abandonner les maths, prendre l’option Maths complémentaires me semble la meilleure solution. Sinon, avec 10/20 en Spé maths en première, on risque fort un 8/20 en terminale, ce qui fermerait beaucoup de portes !
      Il serait judicieux cependant que vous vérifiez que les pistes d’orientation de votre fille sont en adéquation avec la stratégie que vous évoquez – avec un professionnel de l’orientation si nécessaire !

  11. Bonjour ,

    Ma fille est en 1ere, elle prendra en Terminale Spe Math et Spe Physique, avec respectivement 14 et 16 dans ces matieres . Elle n’a pas forcement de facilites , mais c’est une “bosseuse”. Elle se pose la question de prendre Math Expertes alors qu’elle n’a pas de choix précis d’orientation. Elle n’est pas certaine de faire classe prepa par exemple ,ce qui semble la vraie seule raison de prendre cette option. 9h de maths par semaine lui fait un peu peur pour l’instant.
    Dans ce contexte, est il judicieux de ne pas prendre cette option, et de se focaliser sur une bonne moyenne en spécialité math ? Il semble qu’une bonne moyenne en spe Math ouvre quand meme la porte de classes prepas si elle se décidait plus tard, en cours de Terminale. Merci.

    • Bonjour,
      Une bonne moyenne en spé maths permet en effet d’intégrer une classe préparatoire. Une mauvaise moyenne en option fait baisser le niveau du dossier. Le choix de s’en tenir à la spé maths quand on n’aime pas particulièrement la matière et doit travailler beaucoup pour y arriver est donc pertinent.
      Pour ne rien regretter, vous pouvez peut-être vous renseigner auprès du lycée pour savoir s’ils autorisent les élèves en difficulté en option maths expertes à l’abandonner en cours d’année, ce qui “efface” les notes obtenues dans cette option ? Néanmoins, commencer l’option maths expertes donne beaucoup de travail, même à un “matheux” motivé – et cela se fait forcément au détriment des autres matières.
      Bref, je ne peux décider à la place de votre fille, mais conserver les spécialités sans l’option et s’y assurer de très bonnes notes est de toute façon une stratégie payante !

  12. Bonjour,

    Je suis élève en seconde G et je suis perdu et stressé au vu des choix de spécialités.
    J’hésite entre deux domaines: le domaine scientifique et le droit.
    Plus exactement entre devenir biologiste médical ou notaire mais je ne suis sûr d’aucun métier.
    Pour moi je prendrai comme spé svt, physique -chimie et ses car svt c’est une matière que j’aime bien, ses ça passe même si je sais que ce sera plus dur l’année prochaine. On m’a conseillé de prendre pc et svt en priorité car c’est très important pour être biologiste et comme 3è spé hlp ou hggsp mais moi je ne suis pas vraiment littéraire donc non. Mais n’est il vraiment pas nécessaire de prendre maths pour être biologiste médical? Est-ce que je fais un mauvais choix en prenant ses?
    Merci pour votre réponse.

    • Bonsoir,
      Je crois que la question est surtout de savoir quel est ton niveau en maths – et dans les autres matières proposées en spécialité ! Ce que tu aimes est important aussi…
      Pour faire du droit (donc devenir notaire), il faut savoir rédiger, construire une argumentation… voilà pourquoi on te conseille des spécialités littéraires. SES convient tout autant. Pour faire de la biologie, il est plus habituel de prendre une spé maths et de l’abandonner en terminale (en gardant l’option…) mais si ton niveau en maths est mauvais et que tu n’apprécies pas d’en faire, cela risque de ne pas t’apporter grand chose de bon. Une autre spécialité te permettra de constituer un meilleur dossier. Reste que faire de la physique sans faire des maths est loin d’être évident ! En as-tu parlé à ton professeur ? Je connais des établissements qui imposent de prendre la spé maths en première quand on fait de la physique…
      Bon courage pour ces choix compliqués !

  13. Bonjour,
    Ma fille passe en Terminale et a décidé d’abandonner physique-chimie où elle avait une moyenne de 14,5, en gardant Maths avec une moyenne de 17,5, et SVT 16,40. Elle préfère les SVT et souhaite faire de la recherche, mais n’est pas tout à fait décidée . Elle ne veut pas prendre Maths experte car elle a peur d’avoir trop de travail. Elle a de bonnes notes en maths en travaillant beaucoup, elle dit qu’elle ne comprends pas toujours le cours tout de suite et il lui faut travailler plus que d’autres élèves. Elle est la 4e de la classe en maths. Est-ce que sans l’option Maths expertes, elle sera moins bien classée si elle veut prendre une prépa Bcpst ou un licence sciences sélective ? D’avance merci

    • Bonjour,
      Avoir pris Maths expertes n’est pas nécessaire pour intégrer ces cursus. L’option ne valorise le dossier que si la moyenne en maths expertes est bonne, sinon elle le dévalorise au contraire. Or le niveau en maths expertes est nettement plus exigeant qu’en spé maths. Le choix de votre fille me semble judicieux : elle aura le temps de travailler les matières obligatoires et de s’assurer de très bonnes moyennes.

  14. Bonjour je passe en première générale et
    j’ai choisi les spécialités maths, physique -chimie et SVT. Je voudrais garder la spé Physique-Chimie et SVT en terminale, pour devenir médecin généraliste. Je ne compte pas prendre l’option maths complémentaires. En effet je voudrais me concentrer à fond sur la physique chimie et la SVT. Est ce que c’est un choix judicieux ?

  15. Bonjour je suis en seconde général et j’ai pris les spécialités suivantes : Maths, physique-chimie et SVT. Mon but est de devenir Médecin-généraliste et je compte garder les spécialités : SVT et physique-chimie. (Je ne prendrais pas l’option Maths complémentaire car je n’apprécie pas le professeur (elle ne m’apprécie pas) et cela me ferait 3h de cours en plus par semaine.
    Enfin je me suis renseigné et les maths ne sont abordés que lors de la première année de médecine dans l’Unité d’enseignement 3.

    • Bonjour Ewan,

      En effet on ne fait pas de maths en Médecine, mais il est néanmoins nécessaire de maîtriser certains outils pour la physique. Les programmes ne sont pas exactement les mêmes d’une fac à l’autre.
      Si tu ne réussis pas à intégrer Médecine, quel est ton plan B ? Les maths ne seraient pas non plus utiles pour l’intégrer ?

  16. Bonjour , Je vais passer en première générale . J’ai donc choisi comme spécialités hggsp, ses et llce mais je ne sais pas ce que je voudrai faire comme étude plus tard même si j’ai une petite idée (le droit) . J’ai vu un peu partout sur internet que ne pas prendre la spécialité maths fermerait des portes dans le supérieur compte tenu de mon unique moyenne de 9 au premier trimestre de seconde en maths , je me demande si c’est une bonne idée de prendre les maths . J’ai eu un contexte familial très dramatique cette année qui ne m’a pas permit d’aller en cours , ne me sentant bien pour retourner en cours . Je n’ai donc pas eu beaucoup de notes cette année et surtout en maths . J’avais un prof assez exigeant ( meme mes proviseurs me l’ont dit et m’ont conseillé de garder les maths pour la premier quand je les ai vus au 2eme trimestre me demandant d’essayer de retourner en cours ) , j’avais peur donc je ne les ai pas prise à ce moment là . L’année prochaine je change de lycée, Durant les inscriptions jai changer mes spécialités comme étant maintenant maths , ses et llce mais la proviseure de mon futur lycee a refuser ce choix compte tenu de ma moyenne au 1er trimestre et le fait que je n’avais pas assez de note. Je voudrai vous demander s’il vous plaît de m’éclairer par rapport au maths , sa me tracasse énormément ( sachant que je vais quand meme prendre l’option maths de 2h en première que le président a annoncer ) .
    Excusez moi pour le long message .
    Je vous remercie pour votre compréhension . En attendant votre réponse .
    Bien à vous

    • Bonjour Guillaine, ne pas prendre la spé Maths n’empêche pas de faire des études, surtout de droit ! Pas plus que le bac L n’empêchait jusque là de faire des études. En revanche, avoir choisi une spécialité et avoir de mauvaises notes dedans ferme des portes. Donc :
      – faire des maths ne sert à rien pour entrer en fac de droit ; bien d’autres cursus ne demandent pas de faire des maths.
      – il est vrai que quand on a pris la spé maths, on ne se ferme pas de portes… si on a une (très) bonne moyenne dans cette spécialité.

      Bref, dans ton cas, cela ne vaut le coup de prendre maths que si tu envisages de faire des études qui y font appel (études d’économie par exemple) et/ou si tu es sûre d’avoir une bonne note l’an prochain dans cette spécialité – ou en tout cas une meilleure note de spé que si on avait pris une autre spécialité à la place !
      Le choix de ses, hggsp et llce + option maths me semble en tout cas raisonnable et cohérent – si tu aimes les matières choisies et que tu as des chances d’avoir de bonnes notes dans celles-ci évidemment!

  17. Bonjour, mon fils est en seconde dans un lycée (système français) en Afrique. Il a bcp de difficultés en maths mais s’en sort très bien en PC, SES et SVT & LLCE. Il veut pouvoir choisir la spécialité SES ou PC pour plus tard exercer dans l aéronautique (pilote, mécano etc…) mais son école ne voit pas cela de cet oeil. On lui demande de redoubler la seconde pour se remettre à niveau en maths 🤔ou de changer de spécialité. Que pouvez vous lui conseiller? Merci!

    • Bonjour,
      Le problème avec la spécialité PC est qu’elle demande un solide bagage mathématique à partir de la première. C’est pour cela qu’on lui conseille le redoublement… stratégie qui ne sera pas forcément efficace. Que pense son établissement de l’inscrire à l’option maths complémentaires dès la première ?
      Les SES de première et terminale ne sont pas du tout fondées sur les maths en revanche ; seulement, si on veut faire de l’économie dans le supérieur, il faut un bon niveau en maths. Et elles ne sont pas très utiles pour travailler dans l’aéronautique !
      Le mieux serait de faire un bilan avec un conseiller d’orientation de métier, mais c’est un peu tard évidemment. Néanmoins, quelles que soient les spécialités choisies, ce serait bien de faire ce bilan l’an prochain au moins. On ne peut pas vous donner d’avis pointu sans connaître votre fils ni la façon dont il travaille, etc.
      Bon courage en tout cas !

  18. Bonjour je suis une élève qui passe en terminale cette année dans le système éducatif français sans avoir fait les classes précédentes , je n’ai donc pas passé les épreuves de première qui compte pour la terminale je n’ai également jamais fait d’espagnol. J’aimerais savoir comment je rattraperai ces matières . Est-ce que mes notes de mon ancien système seront prises en compte ? Où est-ce que je devrais repasser des épreuves ? Et comment est-ce que je ferai pour l’espagnol ?

  19. Bonjour,

    J’ai suis en première avec les spé Math SES HLP pour intégrer une école de commerce. Mais depuis la rentrée, les sciences m’intéresse beaucoup. En effet, je pense avoir un esprit logique. En revanche, j’ai toujours détesté la physique et la SVT avec 6 de moyenne en seconde dans les 2 matière d’où mon choix de spé. Ainsi, je souhaite redoubler mon année afin de changer de spé et prendre Math Physique et SES. Seulement j’ai peur que mon redoublement soit compté comme un malus dans mon dossier scolaire. Il faut savoir que je suis une personne très travailleuse, avec un très bon comportement en classe. Est ce que mon redoublement peut me permettre d’intégrer une grande prépa ou une grande école post-bac avec un très bon dossier, des bonnes notes ( j’ai confiance en mes capacités pour réussir en physique) ou est il possible de poursuivre un autre parcours comme l’université pour rentrer dans une école d’ingénieur.

    • Bonjour Lola,

      Le dossier pris en compte est celui de première et terminale, redoubler sa première ne pénalise donc pas en soi. Ton âge ne serait pris en compte qu’en cas d’égalité entre deux dossiers dans une formation donnée (on privilégie alors habituellement le plus jeune.) Néanmoins, si tu n’as pas de bases en physique, tu risques d’avoir des difficultés au moins en début d’année. Je te conseille de travailler la physique dès cette année pour voir si tu y arrives, avant de changer radicalement de projet ! Réfléchis bien, et si tu es sûre de ton choix, il est encore temps de changer de voie – mais il faudra énormément travailler la physique.
      Quant à entrer en école d’ingénieur, on n’est pas obligé de faire une prépa en effet. Il existe des écoles post-bac, sur concours (il y a plusieurs concours) et des passerelles pour intégrer ces écoles avec une licence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *