Les 5 conseils pour se préparer aux oraux | Le Bon Binôme

L’été dernier, en plus des épreuves du baccalauréat et du brevet, les écoles d’ingénieur et de commerce ont également dû annuler leurs épreuves, compte tenu du contexte sanitaire.

Cette année pourtant, et même si la plupart envisagent quand même des épreuves écrites, plusieurs écoles choisissent de mettre l’accent sur les épreuves orales, pour pouvoir s’adapter à la situation sans avoir à déployer une logistique trop conséquente.

Comment se préparer de façon optimale à un oral ? Nous te donnons ici 5 conseils-clés afin de mieux appréhender cette épreuve, souvent jugée moins confortable qu’une épreuve écrite.

Préparer l'oral pour une école de commerce ou une école d'ingénieur
Sommaire

En amont de l’oral

Se renseigner sur l’école et la formation

Pour te préparer à passer l’oral d’une école de commerce ou d’ingénieur, renseigne-toi au maximum sur l’école, et sur la formation que tu souhaites intégrer. Plus tu auras d’informations précises, plus tu seras à même de dialoguer avec tes interlocuteurs sur les spécificités de l’établissement, et motiver ton choix pour une formation donnée. Les examinateurs sont conscients que les candidats passent différents concours, mais, à l’image d’un entretien d’embauche, tu dois être en mesure de préciser pourquoi cette école en particulier t’intéresse.

Pour cela, n’hésite pas à éplucher le site de l’école, à récolter des témoignages d’étudiants qui y sont, à te rendre aux portes ouvertes, à t’abonner à tout ce que l’école offre en ligne, etc. Tu peux même te faire une petite fiche, pour chaque école, avec les informations principales !

Être bien au point sur les modalités d’évaluation

En plus de bien t’être renseigné sur les spécificités des écoles, il faut que tu maîtrises parfaitement les différentes modalités d’évaluation. En effet, les modalités d’évaluation varient en fonction des écoles, et tu devras adapter tes révision en fonction. Pour certaines, l’oral ne représente qu’un entretien de motivation. D’autres testent en partie leurs candidats en langues. Certaines donnent un temps de préparation écrit avant le passage à l’oral. Enfin, certaines écoles proposent plusieurs types d’épreuves orales.

A toi d’être bien au clair sur celles que tu vas effectivement passer, et te préparer en conséquence !

Travailler son aisance à l’oral

A la différence d’une épreuve écrite, une épreuve orale implique différentes compétences qui entrent en jeu, en plus de la maîtrise dans une matière donnée, d’où l’importance de s’entraîner !

Pour cela, il existe plusieurs exercices pour travailler sa posture du corps, l’articulation, l’élocution, etc. Le plus efficace est de te mettre en situation d’entretien, avec un autre étudiant par exemple, et de te filmer pour bien prendre conscience des éléments à travailler. Tu pourras alors corriger ta posture et tes petits défauts de langage, en gagnant progressivement en aisance. Soigne en particulier :

  1. Ton débit de parole : lors d’un examen, le stress accélère souvent ce dernier, ce qui peut nuire à ton élocution à la compréhension de l’examinateur.
  1. Ton attitude face au jury : au-delà des formules de politesses requises, il s’agit « d’inclure » le jury dans ton discours. Pour ce faire, il faudra notamment prendre le temps de regarder régulièrement chacun de tes auditeurs. Cela montre une certaine assurance, une maîtrise de ton discours, et cela inclut pleinement tes examinateurs dans ton exposé.
  1. Ta tenue le jour de l’oral ! Même si cela semble évident, il s’agit de la toute première impression que tu feras au jury en entrant dans la salle, elle est cruciale

Pendant l’entretien

Rester soi-même

C’est un conseil récurrent dans la bouche des examinateurs. Le jury n’est pas là pour te prendre en défaut. Il souhaite simplement mieux connaître ta personnalité, tes compétences, pour voir dans quelle mesure elles peuvent s’inscrire dans le projet de l’école. Et pour cela, il s’attend à un candidat qui se connaît bien. Il valorise une authenticité du candidat, et une capacité à expliquer simplement son parcours et ses atouts !

 Si parfois, lors de l’entretien, le jury peut sembler déstabilisant dans ses questions ou ses retours, c’est souvent qu’il cherche à vérifier la cohérence de tes points de vue, et non à te « piéger ». A toi de bien argumenter !  Même si le point de vue n’est pas partagé, un examinateur préfèrera un candidat qui sait justifier ce qu’il avance, avec assurance.

Présenter un projet professionnel cohérent

Tu n’y couperas pas, le jury te posera forcément la question de ton projet professionnel !

Même si, en entrant dans l’école, après des classes préparatoires ou après la Terminale, on n’a pas toujours une idée très précise de son projet futur, il faut que tu puisses présenter au mieux ce qui te motive à candidater dans ce cursus.

Après t’être bien renseigné sur l’école, tu dois donc être en mesure d’exposer les grandes orientations qui t’intéressent et les justifier. Le jury souhaite voir un candidat responsable, qui est capable de se projeter et d’argumenter ses choix, en mettant en lien ses appétences et la réalité du secteur dans lequel il se projette.

Il n’est pas attendu de toi la même argumentation qu’un étudiant en fin de cycle, mais il faut que ton projet soit cohérent et suffisamment précis pour que l’école en question puisse t’y conduire.

Tu passes des concours en fin d’année ? Tu as en vue différentes écoles de commerce ou d’ingénieur ? Au Bon Binôme, nous proposons des cours particuliers, avec nos étudiants, issus eux-mêmes de différentes écoles et qui sauront t’accompagner pour te préparer aux oraux! N’hésite pas à nous contacter si tu souhaites te faire aider !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous recherchez un cours ?

Demandez un devis gatuitement
Notre équipe vous répond
01 80 06 64 15