💻 Création numérique : interview de la fondatrice de Digi Activity

Les mĂ©tiers de la crĂ©ation numĂ©rique sont aujourd’hui très porteurs dans les entreprises qui cherchent Ă  dĂ©velopper leur identitĂ© numĂ©rique. Mais ce n’est pas seulement une compĂ©tence pour les adultes. Au contraire, on peut apprendre dès le jeune âge Ă  crĂ©er du contenu, dans un esprit ludique. C’est le constat d’une jeune entreprise qui s’est positionnĂ©e sur ce crĂ©neau.

Nous recevons Fabienne Salètes-Lefèvre, la fondatrice de Digi Activity.

numérique soutien scolaire Le Bon Binôme

Que propose Digi Activity ?

Digi Activity propose des stages de crĂ©ation numĂ©rique pour les 11 – 18 ans. Pour apprendre Ă  utiliser les outils numĂ©riques (matĂ©riel, logiciel, code, ressources en ligne) pour crĂ©er : des vidĂ©os, des sites webs, des animations 2D ou 3D, des dessins numĂ©riques, des collages photos, des jeux vidĂ©os, des objets Ă  imprimer en 3D… Tout ce qui peut se crĂ©er avec un ordinateur !

En quoi Digi Activity est différent de ce qui existe ?

D’abord, il n’existe pas forcément beaucoup d’offres dans ce secteur aujourd’hui. La différence principale de Digi Activity c’est d’avoir conçu les stages pour que les jeunes continuent à pratiquer à la maison.

  • Les jeunes apprennent en travaillant sur des projets personnels qu’ils choisissent, pas sur des exercices qu’on leur impose. Leur fiertĂ© de mener leur projet de A Ă  Z et de dĂ©couvrir qu’ils peuvent donner forme Ă  toutes leurs idĂ©es est leur plus grande motivation.
  • La technique est toujours au service d’un objectif, pas l’inverse : les jeunes apprennent autant la mĂ©thode pour mener un projet de bout en bout que la maĂ®trise des outils pour crĂ©er. Ils sont aussi guidĂ©s pour trouver de l’inspiration. C’est aussi pour cela que mes intervenants sont tous des pros ou des Ă©tudiants des mĂ©tiers du digital.
  • Les stages sont construits autour de logiciels/langages/outils pour adultes, pas des outils simplifiĂ©s pour enfants. Mon pari Ă©tait que la dextĂ©ritĂ© des jeunes avec leur digital leur permettent d’apprendre Ă  se servir de ces outils. Du coup, les outils dont ils apprennent Ă  se servir peuvent les accompagner longtemps, toute leur vie quasiment en fait.
  • J’ai sĂ©lectionnĂ© avec mes intervenants des logiciels performants et souvent utilisĂ©s par des pros mais accessibles pour les particuliers. Gratuits, et qui fonctionnent sur les ordinateurs de la maison. J’encourage les participants Ă  venir avec un ordinateur de la maison, comme cela ils repartent avec les logiciels installĂ©s et le projet qu’ils ont fait. Je crois profondĂ©ment que la crĂ©ation numĂ©rique peut ĂŞtre une activitĂ©, un hobby de notre temps, et oĂą l’enjeu est de faire avec ce qu’on a Ă  la maison.

Et pour finir : Ă  ma connaissance, Digi Activity est le seul acteur qui offre des stages dans toutes les disciplines de la crĂ©ation numĂ©rique. Je veux qu’un jeune puisse tester diffĂ©rentes disciplines et choisir d’aller vers une pratique rĂ©gulière dans celle qui lui plait le plus, et j’ai effectivement des jeunes qui ont fait plusieurs stages diffĂ©rents. Sans compter que je crois profondĂ©ment qu’avoir des bases dans chacun des domaines que je propose est quasi indispensable dans le monde d’aujourd’hui.

Besoin d’un accompagnement personnalisĂ© ?

D’oĂą vous est venu l’idĂ©e ?

J’ai eu l’occasion de participer Ă  la transformation digitale de la relation client, chez un des mes employeurs. J’avais Ă©tĂ© frappĂ© de voir le dĂ©calage entre ce que permet de faire le numĂ©rique et la façon dont les individus sont dĂ©munis, voire craintifs vis-Ă -vis du digital. Comme j’ai trois enfants, j’ai aussi pu constater que mĂŞme pour les jeunes qui sont nĂ©s avec le digital, la question de l’apprentissage du numĂ©rique se pose. J’utilise souvent l’image du « complexe d’Obelix Â» : ils sont tombĂ©s dans la potion magique du digital tout petit, mais ils ne maĂ®trisent pas complètement.

Prendre la question de l’apprentissage du numĂ©rique par l’angle de la crĂ©ation est vite devenue une Ă©vidence. Devenir crĂ©-actif du digital a quatre intĂ©rĂŞts :

  • Cela rend acteur de sa vie digitale, pas simple consommateur.
  • On acquiert des compĂ©tences et savoir faire indispensables.
  • Cela ouvre un champ infini d’activitĂ©s artistiques et crĂ©atives.
  • Et pour les plus âgĂ©s des jeunes: cela permet de dĂ©couvrir les mĂ©tiers du digital.

Qu’est-ce qui vous a menĂ© lĂ  / quel est votre parcours ?

Diplômée d’HEC, j’ai eu 2 vies professionnelles déjà. Une petite dizaine d’années comme consultante, puis une douzaine d’années comme manager chez EDF. Un fil rouge de ma vie professionnelle a été la transmission de compétences. En particulier le fait de rendre accessible des savoir faire/métiers très techniques.

J’avais toujours eu envie de créer une entreprise, et il y a 3 ans, c’est tout naturellement que mon expérience empirique de la formation et le constat de déficit d’apprentissage du numérique chez les jeunes m’a amené au projet de Digi Activity.

Quelles sont les prochaines Ă©tapes ?

Il y en a plein !

  • Continuer Ă  proposer Ă  chaque pĂ©riode de vacances scolaires des stages. A domicile, dans des locaux Ă  Paris. Et Ă  ce sujet, trouver un lieu supplĂ©mentaire dans Paris. Pour l’instant j’ai un local dans le 7e arrondissement.
  • Renforcer les ateliers DĂ©couverte que je viens de lancer. 3 heures le samedi après-midi pour tester une discipline et l’approche Digi Activity. Je vais en proposer une fois par mois.
  • Lancer des stages hebdomadaires, pour les jeunes qui veulent pratiquer toutes les semaines. C’est prĂ©vu pour la rentrĂ©e de septembre.
  • Et dĂ©velopper les collaborations avec les Ă©tablissements scolaires. Cela me semble indispensable pour rendre ces activitĂ©s accessibles au plus grand nombre.

Fabienne Lefèvre Digi Activity

Fabienne Salètes-Lefèvre est mariĂ©e et mère de 3 filles. Après  20 ans d’expĂ©rience professionnelle, d’abord comme consultante puis chez EDF, Fabienne a crĂ©Ă© Digi Activity. Si les notions d’apprentissage, de partage, de transmissions de savoirs et d’expĂ©riences suscitent chez elle un rĂ©el intĂ©rĂŞt, elle veut aussi ĂŞtre partie prenante de la transformation digitale. Elle forme Ă  l’apprentissage du numĂ©rique, en particulier ses plus jeunes utilisateurs, les adolescents.

contact : fabienne.saletes-lefevre@digi-activity.com

Crédit image : Conçu par Freepik

Étape 1 de 2

  • Tous nos conseils pour accompagner la scolaritĂ© et l’orientation de votre enfant sont dans Ed, la newsletter de l’éducation. Abonnez-vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous recherchez un cours ?

Demandez un devis gatuitement
Besoin de cours particuliers ?
Demandez un devis gratuitement