L’importance du sommeil sur le travail | Le Bon Binôme

Saviez-vous qu’il existait une journée internationale du sommeil ? Celle-ci est habituellement célébrée le 3ème vendredi du mois de mars. Le Bon Binôme souhaite revenir avec vous sur l’importance de ce repos profond. 

Nous essaierons de comprendre pourquoi 88% des 15-24 ans « estiment être en manque de sommeil ». Les conséquences sont évidentes : sentiment de fatigue, de nervosité, de somnolence » (Étude OpinionWay effectuée en Décembre 2017 réalisée auprès de 1014 jeunes). 

Enfin, nous vous donnerons les clefs pour améliorer votre sommeil et augmenter votre moyenne simplement.

Comment le sommeil impacte-t-il vos notes ?

Le sommeil est très important pour les élèves pour deux grandes raisons:

  1. Il permet d’assurer une vigilance et une concentration optimale en classe : premier pas vers la compréhension et l’apprentissage du cours.
  2. Le sommeil renforce le système immunitaire, ce qui permet de limiter les absences et d’être plus concentrer en classe. 
  3. Le processus de mémorisation a lieu principalement lorsque nous dormons.

Et oui, ce n’est pas un mythe, la croyance populaire que l’on apprend en dormant est donc bien réelle ! Isaac Newton et Victor Hugo, grands amateurs de sieste, avaient déjà ressenti ce que la science nous a depuis démontré. 

Une étude de l’Université Lyon 2 menée sur l’apprentissage de vocabulaire étranger a montré que le premier groupe ayant dormi a retenu +33% de mots de plus que le deuxième groupe n’ayant pas dormi. Il est donc primordial pour toute personne de s’accorder un temps de sommeil suffisant.

Pourquoi dormons-nous moins qu’auparavant ?

Les Français ont perdu 1h30 de sommeil en 15 ans. Les causes sont multiples : rythme de vie de plus en plus intense, pression sociale, exposition aux lumières bleues (celles produites par les écrans) qui ralentissent l’endormissement ou bien, qui provoquent des insomnies. 

Une des premières causes de la réduction de la quantité de sommeil est l’accélération du rythme de vie qui a commencé avec la révolution industrielle. L’électricité a permis de s’affranchir du rythme du soleil, de travailler plus longtemps, de faire des activités le soir qui retardent le coucher.

Dans les grandes métropoles, la durée de trajet domicile-travail explique également le départ plus matinal et le retour plus tardif. Enfin, l’utilisation de plus en plus intensive des écrans trompe notre organisme en envoyant de la lumière bleue. En effet, cette lumière bleue perturbe notre cycle de sommeil, retarde notre sensation de fatigue et notre endormissement. Elle a des effets excitants sur notre système cérébral. 

enfant-fatigue-sommeil-soutien-scolaire-le-bon-binome

Le facteur stress sur le sommeil 

Le stress ainsi que l’anxiété sont deux facteurs fréquents influant sur le sommeil, puisqu’ils agissent sur le système nerveux. 

Une personne stressée ou bien anxieuse, pour n’importe quelle raison, rencontrera des difficultés pour s’endormir. Aujourd’hui, selon La Dépèche « Le stress touche au moins 9 Français sur 10, et particulièrement les femmes. », c’est un fait à ne pas mettre de côté. On retrouve le stress partout au quotidien, dans le travail, dans les transports, à la maison, … A l’école, beaucoup d’élèves se mettent la pression pour y arriver. 

Le stress crée un cercle vicieux auquel il faut remédier. Lors du coucher, il faut se détendre au maximum, se détacher de tout stress. Il existe plusieurs méthodes comme la relaxation qui permet de faire le vide, de détendre chaque partie de son corps, mais aussi des exercices de respiration et enfin, les bienfaits des huiles essentielles sur le corps et l’esprit. 

Alors, comment améliorer son sommeil et ainsi augmenter votre moyenne ?

Pour réussir à dormir plus et maximiser ainsi vos chances de réussite scolaire, nous vous conseillons ces astuces simples :

  • Se tenir à un rythme de sommeil régulier. 

En essayant de se coucher et se lever à peu près aux mêmes heures tous les jours,  le corps rentre dans une routine de sommeil et évite la fatigue au réveil. Même le week-end, il faut éviter de décaler sa nuit ! Et surtout éviter les nuits blanches qui sont extrêmement néfastes pour le cerveau. Par conséquent, les habitudes de sommeil sont importantes. 

  • S’accorder un temps de repos suffisant. 

Si vous savez que vous devez vous lever plus tôt le lendemain matin, prévoyez un coucher en avance pour assurer un minimum de huit heures par nuit. La durée du sommeil est essentielle pour un sommeil de qualité. Il est nécessaire d’assurer une nuit complète de sommeil pour que ce soit un sommeil réparateur. 

A contrario, dormir toute la journée ou bien simplement trop dormir est tout aussi néfaste qu’une nuit blanche. Dans un premier temps, cela peut décaler les heures habituelles du coucher et du lever, mais aussi puisque cela apporte un sentiment de fatigue en plus de maux de tête chez certaines personnes.

De plus, un manque de sommeil favorise l’irritabilité.

  • Pratiquer une activité physique et régulière.

Beaucoup de personnes ont du mal à trouver le sommeil, beaucoup cogitent avant de dormir. Cela peut être dû à un besoin de se dépenser, ou à un manque de tonus. Pratiquer un sport ou simplement une activité régulièrement, qui vous permet de dépenser votre énergie, reste essentiel. D’une part, puisque cela apporte un tonus au corps qui arrive à se dépenser, à éliminer. Un corps qui pratique le sport est un corps en bonne santé. Et d’une autre part, la pratique sportive aide à fatiguer le corps et l’esprit qui sera plus apte à dormir tôt et en forme le lendemain matin. 

jeune femme courant dans la forêt
  • Limiter les repas très caloriques le soir.

Il est important de faire attention à ce que l’on mange. Un repas trop riche le soir rend l’endormissement plus difficile, puisque la digestion sera plus longue et vous tiendra éveillés. De plus, il faut évitez la caféine le soir, car cela empêche le sommeil. Préférez des repas légers le soir et un plat plus consistant pour le déjeuner. 

  • Diminuer l’usage des écrans après le dîner. 

Comme précisé plus haut, les écrans renvoient des lumières bleues qui ralentissent l’endormissement. De plus, les écrans excitent le cerveau et enlève la fatigue. Il faut, donc, préférer la lecture sur un livre plutôt que la télévision ou l’ordinateur pendant la soirée pour créer l’envie de dormir et faciliter l’endormissement.

  • Utiliser une application qui filtre la lumière bleue. 

Aujourd’hui, grâce aux nouvelles technologies, de nombreuses applications permettent de filtrer la lumière bleue le soir, sur ordinateur et sur téléphone, et permettent ainsi de diminuer les effets néfastes des écrans. Par exemple : Twilight sur smartphone ou Flux sur ordinateur.

Votre cerveau compte sur vous pour suivre nos recommandations. Elles vous permettront d’améliorer votre sommeil et de ce fait augmenter votre moyenne !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *