“Ma fille Camille, en Terminale (spécialités Maths et Physique), souhaite devenir ingénieur, elle hésite entre une classe prépa ou une école à prépa intégrée. Comment puis-je l’aider ?”

Dans un premier temps, l’encourager dans son choix de devenir ingénieur, elle se dirige vers un métier avec de l’avenir où les femmes sont moins nombreuses. Vous pouvez ensuite l’interroger pour qu’elle exprime ses craintes et ses motivations pour l’une ou l’autre de ces formations.

Intégrer une école à prépa intégrée

Les atouts d’une école post-bac

Intégrer une école à prépa intégrée nécessite de se préparer pour passer les concours prévus pendant l’année de terminale. Pendant les deux premières années, les étudiants suivent une partie du programme des Classes Prépas, plus des matières liées aux « sciences de l’ingénieur ». Ces écoles se déroulent sur 5 années, la spécialisation est choisie en dernière année, des stages en France et à l’étranger rythment la scolarité.
Votre fille sera déjà sur des « rails » pour devenir ingénieur. Le cadre y est rassurant et elle pourra s’épanouir dans les associations dès la première année.

école d'ingénieur orientation parcoursup soutien scolaire Le Bon Binôme

A regarder avant de choisir les écoles :

  • Les spécialisations offertes en dernière année
  • Les doubles diplômes possibles
  • La localisation de L’École
  • Le coût

Intégrer une classe préparatoire

les compétences pour une classe prépa

Concernant la classe prépa il est important qu’elle puisse se sentir capable de s’adapter au très haut niveau d’exigence et d’assumer la quantité de travail que requiert la classe préparatoire demandée sur la durée. Pour cela, avec l’aide de son professeur principal, il est essentiel qu’elle s’interroge sur les points suivants :

  • Les résultats sont-ils obtenus avec aisance en terminale, en a-t-elle encore « sous le pied » ? Qu’en est-il de son potentiel, sur quelle marge de progression peut-elle s’appuyer ?
  • Quelles sont ses capacités en terme de rapidité d’assimilation, de concentration, d’aptitude à l’abstraction, la mémorisation, la rigueur dans le raisonnement, sa puissance de travail ?
  • Quelles sont ses compétences en expression écrite et orale (ce qui peut faire la différence dans les matières de français et de philo) Aime –t-elle les défis ?
  • Quelles sont ses Soft skills (adaptabilité, résistance au stress, curiosité, participation, motivation) ?
  • Quel est son sens de l’organisation (dans la prise de note en particulier) ?

Dans une classe prépa, on peut nouer de belles amitiés, ces deux années peuvent être bien vécues par les élèves si ils apprécient les matières qui y sont enseignées de façon intensive (maths et physique en particulier), et si leur sens de la compétition leur permet de se dépasser en gardant un bon équilibre personnel. C’est pour cela qu’il faut choisir la prépa qui lui convient.

Avant de choisir sa classe préparatoire :

  • Interroger son professeur principal (et peut-être celui de l’année dernière) qui pourra l’éclairer dans l’un ou l’autre de ses choix.
  • Se rendre aux Journées Portes Ouvertes, c’est la meilleure façon pour votre fille de se rendre compte si elle s’imagine bien l’année prochaine au milieu de ces étudiants. (Classes prépas ou Écoles à prépas intégrées)
Raphaelle Levoir

Raphaëlle LEVOIR

Réalisez-vous Conseil – Coach – Consultante
Téléphone : 06 60 23 71 30
Mail : raphaelle.levoir@gmail.com

Découvrez également son profil LinkedIn en cliquant ici.

Vous cherchez d’autres conseils concernant l’orientation de vos enfants ? Suivez ces liens pour plus d’informations :


Étape 1 sur 2

  • Tous nos conseils pour accompagner la scolarité et l’orientation de votre enfant sont dans Ed, la newsletter de l’éducation. Abonnez-vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *