👨‍🎓 Bac de français 2021 : épreuves, coefficients | Le Bon Binôme

Pour la classe d’âge qui entre en première en septembre 2020, l’avenir proche est bien flou. Covid, nouveau bac, annulation des examens du bac 2020 qui auraient dû être les premiers du “nouveau bac”… Le bac de français 2021, évidemment, inquiète aussi.

Quant au français, “rien n’a changé” ! Il est toujours dans le bloc général, on le passe toujours en première quelle que soit notre série ou nos spécialités, bref, tout va bien !

Néanmoins, le vent de la réforme a modifié les épreuves : plus de sujet d’invention a l’écrit, de la grammaire a l’oral, un travail personnel à présenter. Voici le détail.

livres français

Bac de français 2021 : les épreuves

Les épreuves anticipées de français, ou EAF, demeurent constituées d’un écrit et d’un oral. Elles se passent toujours en Première… Néanmoins, si l’on se penche un peu plus attentivement sur chaque épreuve, on constate qu’elles changent profondément :

  • À l’écrit, la question de corpus a disparu, le sujet d’invention aussi. Il s’agit donc dorénavant de composer sur deux sujets au choix. On proposera dissertation ou commentaire de texte aux séries générales, commentaire ou synthèse (“contraction”) + essai aux séries technologiques.
  • À l’oral, l’épreuve est constituée de deux parties mais…
    • Le commentaire est linéaire, et suivi d’une épreuve de grammaire. (10+2 points)
    • L’entretien laisse la place à une épreuve sur dossier. Le candidat constitue celui-ci pendant l’année, autour d’une œuvre complète.(8 points)

Enfin, les coefficients ont été modifiés : 5 à l’écrit, 5 à l’oral. Qu’importe que le candidat se spécialise en sciences physiques ou en sciences économiques, en mathématiques ou en Histoire-Géographie, ou qu’il soit en section européenne ou en série technologique… On ne fait pas partie du tronc commun à moitié !

L’écrit du “bac français” en détails

Que penser de cet écrit, qui aura lieu pour la première fois en 2021 ?
80% des élèves choisissaient d’ores et déjà le commentaire de texte ; la dissertation n’attirait pas grand monde, et le sujet d’invention ne convainquait pas. Refuge des élèves qui n’avaient rien appris ou bulle de liberté pour les plus littéraires, il ne disparaît pas parce qu’il était – sans doute possible – fort délicat à évaluer, mais parce qu’il a peu à voir avec la poursuite d’études supérieures qui est devenue la règle.

Pas de prouesses d’inventions attendues au concours de Sciences Po, dans les classes préparatoires aux grandes écoles ni à l’université… En effet, l’un des objectifs avoués de la réforme du bac est de faciliter les poursuites d’études.

Globalement, on en revient à une formule ancienne : jusque dans les années quatre-vingt-dix, le bac de français proposait, au choix, en quatre heures, dissertation, commentaire composé ou “résumé discussion” – exercice dont se rapproche fort le nouveau “contraction-essai”… à cela près que le texte à résumer comme l’essai porteront sur le programme des cours.

Plus précisément, l’essai “porte sur le thème ou la question que le texte partage avec l’œuvre et le parcours étudié durant l’année dans le cadre de l’objet d’étude “La littérature d’idées du XVIeme au XVIIIeme siècle”. Gageons que cette règle paraîtra plus claire à bien des élèves quand elle sera mise en pratique !

Puisqu’il n’y a plus de corpus à étudier, un seul exercice s’étale sur les quatre heures de l’épreuve. Il sera donc plus approfondi qu’aujourd’hui. Pour qui choisit la dissertation ou l’essai, il n’est en outre plus question de s’appuyer sur les exemples généreusement fournis par le sujet.

Vous aimeriez vous faire aider pour préparer cet épreuve grâce à des cours particuliers avec des professeurs inspirants et méthodiques ? Faites appel à nos formules de soutien scolaire en français.

Besoin d’un accompagnement en Français ?

Et l’oral ?

Du côté de l’oral, deux innovations : en première partie, le commentaire de texte, toujours fondé sur la liste de première, ou “descriptif”, devient linéaire ; une question de grammaire le complète. Commentaire et question de grammaire valent 12 points et s’étalent sur 12 minutes, tandis que la présentation d’une oeuvre étudiée, en deuxième partie, vaut 8 points et dure 8 minutes.

Cette “présentation de l’oeuvre choisie par le candidat parmi celles qui ont été étudiées en classes ou proposées par l’enseignant au titre des lectures cursives obligatoires”, est suivie d’un entretien prenant appui sur cette présentation. Quant à la durée de la préparation, elle est toujours de 30 minutes en tout !

Reste un point essentiel : maintenant qu’on sait comment on est évalué… sur quoi le sera-t-on ?

fille et bibliothèque bac français 2020

Bac de français 2021 : le programme

Si, en apparence, le programme ne change guère, puisque ses quatre objets d’étude (poésie, littérature d’idées, roman, théâtre) recouvrent peu ou prou les objets d’étude des années précédentes (cf notre article détaillé sur ledit programme), pour chacun des quatre projets d’étude de la classe de première, le professeur choisit dorénavant une seule œuvre parmi trois proposées. La liste des oeuvres au programme du bac est disponible sur Eduscol.

Quelques informations sur ce programme : séries technologiques et bac général travailleront presque sur les mêmes oeuvres, et les mêmes thèmes. Seules exceptions pour l’instant : des oeuvres de Molière et Verne remplacent celles de Racine et Stendhal pour le baccalauréat technologique.

Alors… mieux ou pas mieux ?

Que conclure ? Trois choses semblent ressortir des épreuves du bac de français 2021 :

  • Le travail pendant l’année va payer : plus question de compter sur son génie créatif en choisissant l’écriture d’invention. Travailler la vingtaine de textes de la liste d’oral ne sera pas suffisant. Il faudra aussi apprendre sa grammaire et avoir non seulement lu l’intégralité d’une oeuvre, mais l’avoir approfondie – ce qui n’est pas actuellement , hélas, le cas de tous les élèves de première.
  • La “culture générale” reste nécessaire pour réussir la dissertation. Apprendre son cours de français dès le collège est, quoi qu’on en dise, une excellente façon de s’en construire une, et cela doit rester la règle. Dans le cas contraire, et pas seulement à l’heure de réviser, pensez à une aide extérieure…
  • Il est patent que l’examen du baccalauréat constitue une étape, pas une fin en soi. C’est le sésame qui permet aux élèves de continuer leurs études. Les épreuves communes de français respectent bien la logique de “poursuites d’études” officielle : les compositions de quatre heures sont bien plus proches de ce qu’on attend d’un étudiant que l’épreuve écrite précédente. Commentaire comme dissertation sont des exercices complexes, structurés, formateurs pour l’avenir.

Vous voulez apprendre à les maîtriser ? Les professeurs particuliers du Bon binôme peuvent certainement vous aider… Comme pour préparer le bac de Français.

Découvrez également en suivant ce lien notre article sur l’évolution du taux de réussite au bac dans le temps.


Les commentaires sur "Bac de français 2021 : épreuves, coefficients"

  1. Il n’y a pas de dissertation en série technologique !!! Et vous oubliez la contraction !!!!!

    • Vous avez raison, en première technologique les élèves auront le choix entre commentaire ou contraction + essai. Un paragraphe est consacré à ce dernier exercice, mais il est peu détaillé, je vous l’accorde ! Il ne s’agit, dans cet article, que d’une présentation globale des orientations du nouveau bac.

      • Oh mon dieu, ça y est je stresse j’ai rien compris et je vois pas du tout en quoi c’est censé nous aider. A part nous mettre au plus mal pour rien pas grande utilité, seulement 3 mois de cours et c’est plus possible pour personne, qu’une envie c’est de laisser tomber

  2. Il y a eu des changements pour cette année ?

  3. A l’oral nous devons faire un commentaire de texte sur un texte choisi ou au hasard ?

    • Bonjour Enzo,
      Le texte sur lequel porte le commentaire oral est choisi par l’examinateur parmi les textes du descriptif (ceux qui ont été étudiés pendant l’année en vue de cette épreuve.) L’épreuve porte soit sur le texte étudié dans son intégralité, soit sur un extrait d’une vingtaine de lignes. Le candidat apprend quel est le texte sur lequel il doit travailler au moment où il est accueilli par l’examinateur, juste avant de commencer à préparer l’épreuve.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous recherchez un cours ?

Demandez un devis gatuitement
Notre équipe vous répond
01 80 06 64 15