BAC 2021 : Quelles spécialités pour quelles études ?

Pour les élèves de 1ère, beaucoup de nouveautés en cette rentrée :

  • La découverte de leurs spécialités,
  • Une nouvelle organisation : plus de cours par classe (excepté pour le tronc commun) mais des groupes répartis par spécialité,
  • Des épreuves communes de contrôle continu tout au long de l’année, prises en compte pour l’obtention du baccalauréat,
  • Et en ligne de mire, le bac français et l’orientation Post Bac.

En effet, les élèves devront, dès le mois de février 2020, choisir les 2 spécialités qu’ils conserveront en Terminale. Pour cela, il faut avoir bien réfléchi à son projet d’orientation,  effectué des démarches d’information pour pouvoir sélectionner au mieux les spécialités adaptées à son projet d’orientation Post Bac.

Depuis l’annonce de la fin des filières L, ES et S, de nombreux responsables du Post Bac ont donné des indications sur le choix des spécialités à privilégier au lycée en fonction de la poursuite d’études visée.

Je tiens à souligner que ce ne sont que des recommandations même si pour certaines filières, des spécialités sont incontournables (Mathématiques pour les études scientifiques,…).

Néanmoins, pour la plupart des cursus,  la recommandation ultime dans la sélection des spécialités est de privilégier la qualité générale du dossier scolaire. 

En bref, miser sur ses résultats, ses goûts et ses points forts.

Ces éléments seront tout aussi importants que la sélection de telle ou telle spécialité.

Je vais donc vous dresser un récapitulatif (non exhaustif) des différentes combinaisons possibles pour différentes filières Post Bac.

Pour intégrer une Classe Préparatoire aux Grandes Écoles (CPGE) scientifiques

Les mathématiques et la physique-chimie sont incontournables,  la 3ème  spécialité peut donc varier à condition de garder des fondements scientifiques. Je rappelle qu’en CPGE scientifique (MPSI, PCSI, PTSI et TSI), le programme comprend des Maths, de la Physique /Chimie, de l’Informatique et des Sciences de l’Ingénieur. Il faut donc avoir un vrai profil scientifique pour suivre une telle formation avec une appétence pour les Mathématiques.

Concernant la CPGE BCPST (Biologie, Chimie, Physiques, Sciences de la Terre), la recommandation est de sélectionner la spécialité Sciences de la Vie et de la Terre  aux côtés des Mathématiques et de la physique-chimie, tout en indiquant une souplesse de combinaisons pour la classe de Terminale.

Pour intégrer une Classe Préparatoire aux Grandes Écoles (CPGE) économiques

En préambule, je rappellerai que les grandes écoles recherchent des profils diversifiés avec un principe qui perdure : celui d’en faire “des généralistes avec un haut niveau de mathématiques”.

Cette volonté exige sans doute de poursuivre les mathématiques en Terminale. 

Mon conseil est donc de choisir la spécialité  Mathématiques et d’y associer celle qu’on préfère, que ce soit la spécialité ‘Histoire Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques’, ‘Sciences Economiques et Sociales’, ‘Humanités, Littérature et Philosophie‘ ou même ‘Arts’ ».

Libre ensuite, d’opter pour une 3e spécialité de son choix. 

La spécialité  Mathématiques, est donc une condition dès la 1ère. Et pour ceux et celles qui n’ont pas choisi cette spécialité les classes préparatoires littéraires permettent aussi de rejoindre une grande école de commerce et de gestion via la banque d’épreuves littéraires (BEL). 

Bac 2020 spécialités pour quelles études écoles économiques

Pour intégrer une Classe Préparatoire aux Grandes Écoles (CPGE) littéraire

La spécialité Littérature, Langues et Cultures de l’Antiquité  (LLCA) comme l’option Langues et Cultures de l’Antiquité (LCA) est incontournable, ainsi que la spécialité ‘Histoire Géo, Géopolitiques et Sciences politiques’, ou  Humanités, Littérature et Philosophie’ ou une langue.

A la question de l’intérêt de choisir l’option Mathématiques complémentaires en terminale, je rappelle que les profils littéraires recrutés en écoles de commerce n’ont pas d’épreuve de mathématiques aux épreuves de la BEL. Par contre, les élèves qui candidatent à une prépa B/L (Lettres et Sciences Sociales) doivent impérativement avoir suivi la spécialité Mathématiques, dès la 1ère.

Pour intégrer un IEP (Institut d’études Politiques)

Avant tout, comme le précise Sciences-Po ce qui compte ce sont les « résultats académiques », le « talent », et « l’envie de rejoindre Sciences Po » en insistant sur « les grandes qualités scolaires » mais aussi sur les « engagements extra-scolaires. » Plus que le choix de tel ou tel enseignement, l’excellence du dossier sera donc prépondérante.

Je rappelle que suivre des études en Institut de Sciences Politiques c’est pouvoir suivre des enseignements pluridisciplinaires (Droit, Économie, Histoire, Relations Internationales, Science Politique, Sociologie) dans un contexte multiculturel. Ce type de cursus nécessite donc de grandes qualités scolaires et une appétence pour les enjeux du monde contemporain ainsi qu’une ouverture sur le monde (grande curiosité). A chacun de sélectionner les spécialités dans lesquelles il excellera.

Pour intégrer une école de commerce Post Bac

Fidèles à leur approche très généraliste, les écoles de commerce post-bac ne se sont pas pour l’heure prononcées sur tel ou tel choix de spécialité. Beaucoup de ces écoles intégrant une spécialisation progressive, le parcours suivi au lycée aura donc surtout des incidences dans les enseignements éligibles par la suite. Difficile, par exemple, d’imaginer se diriger vers de la pure finance sans mathématiques !
Dans tous les cas, une bonne maîtrise de l’anglais reste essentielle pour passer la barre des sélections. A cette constante, s’ajoutent des épreuves mobilisant de la logique et de l’arithmétique mais aussi une certaine culture générale. De quoi aider chacun à se composer une triplette cohérente, en fonction de ses points forts.

Pour intégrer une école d’art

Ces écoles recrutent des profils très variés et ne comptent pas modifier leurs critères de recrutement. Les recruteurs cherchent avant tout, des lycéens passionnés pour le dessin, la décoration ou tout autre univers artistique. Construisez-vous le meilleur dossier scolaire avec si vous en avez la possibilité d’intégrer la spécialité Histoire des Arts (ou l’option Arts) voire la spécialité Sciences du numérique pour les écoles d’animation ou de webdesign.

Avec toujours le même principe, privilégier l’importance de la qualité générale du dossier scolaire avec idéalement la pratique d’une activité artistique (dessin, photographie, danse, musique…).

Pour intégrer le Portail Santé (Remplacement de la PACES)

La recommandation serait de sélectionner la spécialité Sciences de la Vie et de la Terre  aux côtés des Mathématiques et de la Physique-Chimie, tout en indiquant une souplesse de combinaisons pour la classe de terminale.

Néanmoins, la réforme des études de santé permet désormais également de suivre une LICENCE AVEC MAJEURE : Droit, Mathématiques, Physique, Informatique …. Et  une mineure santé ce qui vous permet alors de choisir une 3ème spécialité de votre choix qui vous intéresse, en lien avec votre licence.

Les combinaisons sont multiples et je n’ai pu expliquer toutes les triplettes possibles. Vous l’aurez compris, ce choix s’opère en fonction des projets et des profils. 

Je rappelle que l’objectif de cette réforme est de préparer au mieux les lycéens à leurs études supérieures en étudiant par plaisir voire passion les spécialités de leurs choix.

Je souligne donc à nouveau l’importance  de sélectionner les spécialités par goût pour y exceller et ce, en cohérence avec son projet d’orientation Post Bac.

Il ne faut donc pas essayer de reproduire les anciennes filières (S, ES ou L), la réforme permet de construire Son propre parcours en fonction de son projet ou de ses appétences scolaires.

Pour cela, il faut prendre le temps de travailler sur soi, d’identifier ses centres d’intérêt, ses envies, ses motivations, ses points forts/faiblesses et surtout de bien comprendre les exigences de chacune des spécialités, puis des attendus de chacune des filières Post Bac.


Article rédigé par : Florence BLONDEL

Professionnelle de l’orientation depuis 15 ans, je propose des ateliers orientation, en petit groupe de niveaux, pendant les vacances scolaires.


Demande de renseignements via Le Bon Binôme ou par téléphone au 06.48.21.13.69.

Vous avez besoin d’aide pour progresser ou vous remettre à niveau dans une matière ? Le Bon Binôme vous propose une solution d’accompagnement ajustée à chaque élève et efficace.

Catégories : Orientation

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *