L'accord du participe passé soutien scolaire Le Bon Binôme

L’accord du participe passé avec l’auxiliaire avoir est sans aucun doute la règle de français sur laquelle nous butons le plus souvent et que nous allons régulièrement vérifier. Il est temps d’en finir avec ces hésitations :

Il existe 2 cas de figure

1er cas de figure : il n’y a pas de COD avant l’auxiliaire « avoir »

Si aucun complément d’objet direct (COD) ne précède l’auxiliaire avoir, le participe passé ne s’accorde JAMAIS avec le sujet.

On dira « Tes sœurs ont beaucoup mangé »
Ou encore : « Ils auraient crié s’ils avaient entendu le loup»

2ème cas de figure : un COD précède l’auxiliaire « avoir »

Si un complément d’objet direct (COD) précède l’auxiliaire avoir, le participe passé s’accorde en genre et en nombre avec le COD qui le précède.

On dira: « Les enfants ont goûté la tarte que tu as achetée»

Les autres formes de COD

A noter – le COD, en plus d’un groupe nominal, d’un verbe à l’infinitif et d’une préposition peut également prendre les formes suivantes :

  • pronom relatif : « J’ai récupéré des chaises que ma mère avait jetées »
  • pronom personnel : «Je les ai récupérées »

Comment identifier le COD dans une phrase ?

Pour identifier le COD dans une phrase, posez-vous cette question : « Les enfants ont goûté quoi/qui ? », « J’ai récupéré quoi/qui ? ». Ce qui/quoi est alors le COD.

Comment identifier le COI dans une phrase ?

Attention à bien différencier COD de COI. Ce dernier s’identifie par la question  « à qui/à quoi ? ».

Par exemple, dans la phrase « J’ai donné le livre à maman », le COD est « le livre » et le COI est « à maman ».

Quelques cas très spécifiques pour l’accord avec l’auxiliaire « avoir »

On accorde toujours

  • Le participe passé précédé d’un adverbe de quantité.

Exemple : « Combien de brioches as-tu mangées ? »

  • Le participe passé dans le cas d’une question ou exclamation.

Exemple : « Quelles chaises as-tu jetées ? » « Que de belles choses nous avons vues »

On n’accorde jamais :


Le participe passé suivi d’un verbe à l’infinitif

Exemple : « Les gants qu’elle a pu trouver », « la table qu’elle a dû mettre », « les invitations qu’elle a fait faire »


Le participe passé employé avec un complément de durée ou de mesure

Les compléments de durée ou de mesure sont par exemple peser, marcher, courir, valoir, vivre, mesurer, coûter, durer, etc.

On considère qu’il s’agit d’un complément circonstanciel et non plus d’un COD.

Exemple: « Les 20 mètres que j’ai mesuré » ou bien encore « Les 5 euros que la glace m’a coûté ». Attention cependant, lorsque ces verbes sont employés en tant que verbes transitifs, leur participe passé dans ce cas est variable.

Attention cependant, lorsque ces verbes sont employés en tant que verbes transitifs, leur participe passé dans ce cas est variable.

Exemple : « Les gants qu’elle a pu trouver », « la table qu’elle a dû mettre », « les invitations qu’elle a fait faire »


Le participe passé utilisé avec « en »

Exemple : « Tu as encore des bonbons ? Tu en as mangé beaucoup pourtant !»


Le participe passé des verbes impersonnels

Exemple : « La pluie qu’il y a eu », « Toutes ces plantes qu’il a fallu trouver »


Le participe passé précédé de « l’  » utilisé en tant que pronom neutre

Exemple : « Cette option n’était pas aussi utile que nous l’avions prédit »

Pour faire simple : l’accord du participe passé

La règle de base veut qu’avec les verbes conjugués avec l’auxiliaire avoir :

  • Si le participe passé n’est pas précédé d’un COD : on n’accorde jamais le participe passé avec le sujet
  • Si le participe passé est précédé d’un COD : on accorde le participe passé en genre et en nombre avec le COD

A lire également : le pluriel des nombres



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *