De la 6ème à la Terminale S, la question comment apprendre son cours de maths revient toujours. Que vous visiez une école d’ingénieurs (une école post-bac ou post prépa, pourquoi pas l’École Polytechnique 😊 ) ou que vous souhaitiez simplement avoir des notes correctes en maths et que vous ne savez pas comment vous y prendre, cet article est fait pour vous.

Nous allons découvrir les 10 étapes essentielles pour bien apprendre les maths.

Sommaire

soutien-scolaire-le-bon-binome

Se mettre en condition

  • Avoir écouté et participé en classe de maths.
  • Être au calme, sans distraction (on éteint le téléphone, on s’installe sur un bureau rangé).
  • Avoir le matériel nécessaire : calculatrice pour l’algèbre, équerre, compas, rapporteur, règle, crayon et gomme pour la géométrie.

Se demander pour quoi j’apprends

Apprendre sans but est chose quasi impossible.

Il faut se demander dans quel but on apprend notre cours de maths : c’est une question essentielle pour le cerveau. Il sera plus efficace en ayant un objectif à l’horizon. Regardez comment vous arrivez à vous concentrer avec beaucoup plus de facilité la veille d’un devoir. Vous savez alors pour quoi vous travaillez : pour avoir une bonne note en interrogation de mathématiques le lendemain !

A l’inverse, quand il n’y a pas de sens on a du mal à apprendre. Quand l’échéance s’éloigne (le brevet des collèges ou le bac à la fin de l’année, alors que nous sommes en septembre par exemple), la motivation est plus faible et votre cerveau enregistrera moins bien les informations.

Les buts peuvent être divers et très concret : apprendre pour s’amuser (la liste des départements par exemple), apprendre pour une échéance (bac, brevet, concours d’école de commerce ou d’ingénieurs). Ils peuvent être plus lointains.

Plus on avance dans la vie plus on est capable de travailler pour une récompense très éloignée. Regardez le passionnant test du Marshmallow ou l’on fait souffrir des enfants devant des bonbons 😊 . Il faut donc apprendre à avoir une récompense différée. Bref à investir !

Mettre mon cerveau au travail

Avec la méthode de travail la plus efficace – celles des évocations – on ne sort pas son livre ou son cahier. Au contraire, on sort une feuille blanche et on essaye de noter le maximum de chose dont on se souvient. Le cerveau est alors actif. Et vous vous apercevrez que vous avez déjà retenu la majorité du cours. Si vous avez été attentifs bien sûr. Lire nos conseils pour être attentif en cours.

Pour l’apprendre, il faut comprendre le cours

Bien sûr, il est plus simple d’apprendre un cours que l’on comprend plutôt que de l’apprendre bêtement. Votre prof de maths a probablement expliqué en début de chapitre à quoi servait le chapitre. Mais si vous avez raté l’information, demandez-la-lui.

Le cours devient parfois plus compliqué en première S ou Terminale S.

Si vous avez des difficultés à comprendre votre cours, que ce soit en classe ou chez vous, il peut être intéressant de prendre des cours particuliers de mathématiques. Le prof particulier prendra le temps de vous expliquer une leçon, il pourra vous donner des astuces de méthodologie. Ces cours de soutien peuvent prendre la forme d’une aide aux devoirs, avec des rendez-vous réguliers avec votre professeur pour prendre de bonnes habitudes, adopter la bonne méthodologie de travail.

Il y a cependant quelques exceptions : les tables de multiplications que vous pouvez apprendre comme une poésie. Idem pour les tables d’addition, de soustraction au primaire.



Apprendre efficacement mon cours

Identifier ce qu’il faut savoir et le mettre en couleur (surligner, souligner, etc.) : une définition, une propriété, un théorème sont à connaître par cœur.

Vous pouvez parfois utilisez des moyens mnémotechniques. Par exemple en trigonométrie, retenir SOH-CAH-TOA pour savoir que

  • Sinus = Opposé / Hypoténuse,
  • Cosinus = Adjacent / Hypoténuse
  • Tangente = Opposé /Adjacent

Découvrez tous nos moyens mnémotechniques mathématiques ici.

Pour cela on peut s’aider de fiches en maths.

Vérifier que je sais

Ma technique : expliquer ce que j’ai compris à un ami, mon petit frère, ma mère.

Expliquer ce que vous avez compris du cours à quelqu’un qui ne le connaît est le meilleur moyen de vérifier que le cours est bien acquis. Si la personne en face ne comprend pas c’est que vous l’avez mal expliqué et donc probablement mal compris.

On peut aussi demander à un ami ou quelqu’un de sa famille de nous questionner, ou d’écrire tout ce que l’on a retenu (voir la méthode de l’évocation ci-dessus).

fille qui travaillent mathématiques

Réviser son cours

Un cours ne s’apprend pas en une fois. Je vous conseille de l’apprendre plutôt en 2 voire 3 fois 

  • Comprendre et apprendre
  • Révision
  • Vérification des connaissances avant le contrôle

Retrouvez toutes les étapes pour apprendre un cours ici.

S’entraîner avec des exercices

Utiliser des exercices de maths corrigés. Mais faites-le intelligemment : sans regarder la solution.

Refaire les exercices de mathématiques qui ont été corrigés en classe. Bien sûr on peut avoir l’impression d’avoir compris la correction d’un exercice. Mais il n’est vraiment compris que quand vous savez refaire la correction. Refaites l’exercice jusqu’à ne plus faire de fautes.

Vous avez l’impression de perdre du temps ? Vous faites erreur, ce n’est jamais du temps perdu. Car du primaire jusqu’au lycée, et plus particulièrement à partir du brevet des collèges, tous les exercices que vous faites réapparaîtront jusqu’en Terminale. Que ce soit la trigonométrie, les équations ou les inéquations mais aussi les Théorèmes de Thalès et de Pythagore en géométrie.

Pour le bac, vous pouvez refaire dans l’ordre :

  • Les exercices du cours
  • Les DST et interrogations
  • Des exercices corrigés
  • Des annales du bac
  • Et même les épreuves du bac et du brevet en avance grâce aux sujets de Pondichéry !

Se mettre en situation

Il est important de se projeter le jour de l’épreuve. Il faut se demander : Quelles sont les questions que l’on va me poser en interrogation ? lors du devoir ?

Lorsque je commence mes révisions de brevet, je me projette le jour J.

Par exemple : si vous devez réciter une poésie en français ou que vous aurez demain une interrogation sur des dates d’histoire, il vous sera beaucoup plus facile d’apprendre votre cours. Car vous saurez quels sont les éléments importants à retenir (la poésie dans le premier cas, les dates dans le second). En revanche si votre prof vous dit qu’il y aura une évaluation la semaine prochaine sans vous préciser sur quoi, cela sera très stressant pour vous car vous ne saurez pas vraiment comment travailler.


Mon astuce pour le bac : faire au moins un annale de l’épreuve sur chaque chapitre… en condition réelle : bureau vide, temps chronométré, sans aucune distraction ni aide extérieure.      


Cette méthode est valable en maths mais aussi en physique-chimie ou SVT.

Rattraper ses lacunes en mathématiques

Parfois des lacunes ont pu s’accumuler, et vous trouverez compliqué d’apprendre et d’assimiler toutes ces notions de maths. Un stage de vacances pourrait être adapté. Ce stage permettre de revoir toute une partie du programme scolaire. C’est l’occasion de profiter d’un professeur à domicile pour avancer à son rythme et de revoir en particulier les notions mal comprises du programme. Le stage permet une remise à niveau scolaire pour chaque élève.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *