10 conseils pour aider son enfant à trouver son orientation

Tous les adolescents sont concernés par cette question d’orientation. Que faire plus tard ? Certains savent depuis qu’ils sont petits qu’ils veulent être vétérinaire ou enseignant, d’autres ont du mal à choisir un métier qui leur donne envie. N’avez-vous jamais entendu votre enfant vous dire “Je ne sais pas quoi faire plus tard”. Si c’est le cas, voici 10 conseils pour aider son enfant à trouver sa voie :

Choisir une orientation soutien scolaire Le Bon Binôme

Il faut voir large

Il ne faut pas se limiter par le passé de son enfant, sa formation, les contraintes géographiques ou budgétaires. Commençons tout d’abord à voir toutes les formations et tous les métiers qui existent. Demandez à votre enfant de ne pas prendre en compte toutes les contraintes qui pourraient exister pour trouver ce qu’il a réellement envie de faire plus tard. La question d’argent peut s’arranger avec des bourses étudiantes, des prêts étudiants ou un job si on est motivé.

Avoir de l’ambition

Il est important de connaître ses limites, et ses difficultés mais il est également important d’avoir de l’ambition et de savoir rêver afin de se dépasser. Il ne faut pas avoir peur de viser haut ! Si votre enfant est motivé, il n’y a aucune raison qu’il ne réussisse pas !

Établir un bilan de personnalité

Il est important de noter les traits de personnalité de votre enfant avec lui afin qu’il en prenne conscience. Ainsi il pourra réfléchir au type de métiers lui correspondrait et quelle formation il devra choisir. On peut facilement trouver des tests de personnalité sur internet qui proposent ensuite des métiers suivant la personnalité de chacun. Voici un test de personnalité .

Aider votre enfant à définir ses envies

Il peut être difficile pour un collégien ou un lycée de choisir un métier, c’est normal. Il faut que vous définissiez avec lui ce qu’il aime, les secteurs d’activités qu’il apprécie comme les nouvelles technologies, le sport, la littérature, la santé, l’industrie… Comment est votre enfant ? Qu’est-ce qui l’anime dans la vie ? Il aime être entouré de personnes, ou travaille-t-il mieux tout seul ? Préfère-t-il s’amuser ou résoudre des problèmes ? Ainsi, en se posant les bonnes questions, il sera plus facile de définir les métiers que votre enfant pourra choisir de faire. Il existe énormément de sites aujourd’hui qui répertorie des fiches métiers qui détaillent chaque métier avec précision (formation, durée, salaire…). Conseillez à votre enfant d’aller y faire un tour afin qu’il puisse découvrir les métiers dans les secteurs qu’il apprécie.

Aider votre enfant à définir ce qu’il n’aime pas faire

A cette liste infinie de métiers possibles et envisageables, il faut retirer ce qui ne plaît pas du tout. Votre enfant n’aime pas les maths ? Ou bien la littérature ? Inutile de garder des métiers comme statisticien, ingénieur ou journaliste dans cette liste.

Définir une formation adaptée à votre enfant

Il est important de savoir ce qu’il a envie de faire, s’il est pressé d’entrer sur le marché ou non. Est-ce que votre enfant est prêt à faire de longues études ? Plutôt alternance ou stage ? Fac ou école ? S’il n’a toujours pas d’idée précise du métier qu’il veut faire, on peut noter que les courtes études comme les BTS ouvrent moins de voies que les écoles d’ingénieur par exemple. Ainsi choisir une école permet de se laisser le temps de réfléchir à métier sans se précipiter.

Aller dans les salons de l’étudiant

Afin de se faire des idées de toutes les opportunités possibles. Ainsi votre enfant pourra poser précisément les questions d’orientation qui le tourmentent et se décider vers une voie plutôt qu’une autre. S’il hésite toujours, il peut aussi demander à un conseiller d’orientation, disponible dans les établissements scolaires.

Analyser le marché de l’emploi

Avec votre enfant, renseignez-vous sur les sites d’orientation comme Onisep pour connaître le marché de l’emploi. Quels sont les secteurs qui embauchent, quels sont les secteurs en expansion et au contraire les métiers en baisse.

Hiérarchiser avec lui ses vœux d’études

Il faut se renseigner avec lui sur les formations à prioriser pour tel ou tel métier. Ensuite il faut hiérarchiser ses vœux d’étude par celui qu’on préfère (souvent le plus “prestigieux”) à celui qu’on préfère le moins. Il est conseillé d’avoir 5 à 8 options.

Il faut conseiller votre enfant, mais il ne faut pas lui forcer la main

En effet, seul votre enfant aura la décision finale sur le choix de ses études. Inutile de le forcer à s’orienter vers une filière qu’il n’apprécie pas. Il ne sera pas motivé et pourrait abandonner, ce qui n’est pas souhaitable.

Et si votre enfant se rend compte qu’il s’est trompé d’orientation et que finalement les études qu’il a entrepris ne lui plaît pas, il ne faut pas avoir honte de se ré-orienter ! Au contraire, il ne faudrait pas passer à côté du métier de ses rêves !
Voir notre article sur Parcoursup


Vous avez besoin d’aide pour progresser ou vous remettre à niveau dans une matière ? Le Bon Binôme vous propose une solution d’accompagnement ajustée à chaque élève.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *